Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Comminges : Alban Dubois, maire de Melles, alerte le ministre Jean-Michel Blanquer, sur la situation du lycée Paul-Mathou de Gourdan-Polignan

Publié par Paul Tian sur 17 Février 2022, 10:04am

Catégories : #Comminges, #éducation nationale, #lycée, #Paul Mathou, #Gourdan-Polignan, #Jean-Michel Blanquer, #rectorat, #Alban Dubois, #Melles, #Luchon, #ruralité

(Photo illustration :manifestation du 31 janvier 2022 © Facebook Paul Mathou en Colère)

(Photo illustration :manifestation du 31 janvier 2022 © Facebook Paul Mathou en Colère)

Alban Dubois, maire de Melles, a adressé un courrier, la semaine dernière, au ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, pour l'alerter du dysfonctionnement que connaît depuis la rentrée de septembre 2021, le collège François-Cazes, de saint-Béat-Lez, avec l'absence depuis près de six mois d'un professeur d'Anglais (lire ici).

Dans ce même courrier, l'élu sud-commingeois aborde également la situation du lycée Paul-Mathou de Gourdan-Polignan dont les enseignants, les élèves et leurs parents se mobilisent depuis plusieurs semaines pour alerter les élus et l'opinion publique des décision du rectorat de Toulouse visant à la suppression de filières et à la réduction des moyens de l'établissement scolaire (lire ici).

Voici ci-après un extrait de la lettre du maire de Melles au ministre de l'Education nationale :

 

"... Je me permets de vous faire savoir trois sections d’enseignements
professionnels en perditions pour l’année prochaine au Lycée de Gourdan Polignan.

"Le comptable académique souhaite remplacer pour le lycée Paul Mathou, trois sections par du néant en espérant obtenir comme résultat des économies.

"Monsieur le Ministre je vous demanderai donc de bien vouloir missionner des spécialistes de la communication et du marketing pour accompagner le Rectorat à la promotion des métiers de la carrosserie et des travaux publics... afin de remplir les sections en difficultés de recrutement et de réinjecter des compétences pour les années à venir sur le territoire.

"Nous devons expliquer aux jeunes qu'un manuel c’est bien un intellectuel qui sait se servir de ses mains... et qu'il s’agit d’un vrai et beau métier !

"Dans un contexte où, à force de dénigrer les métiers manuels depuis des décennies, nous avons une carence telle qu'il va bientôt falloir former les comptables à la retraite aux métiers des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie...

"Vous pouvez bien entendu soulever que je me mêle de faits hors de ma compétence municipale, sauf qu’intellectuellement il m’est bien difficile de m’inscrire dans un territoire et d’observer son déclin en baissant les yeux et les mains attachées dans les poches.

"Permettez-nous s’il vous plait, au nom de tous et surtout de nos enfants, de retrouver rapidement un enseignement décent pour que le dynamisme et l’harmonie redeviennent les pierres de touche d’un ancien canton..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !