Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


L'ouverture de la pêche à la truite à Luchon : sous la pluie... et la neige !

Publié par Paul Tian sur 14 Mars 2022, 10:20am

Catégories : #Pyrénées, #Luchon, #pêche, #truite, #ouverture de la pêche, #Daniel Estrtade, #AAPPMA, #La Pique, #l'One

Photo illustration : jolie truite de l’Ône, née dans la rivière.

Photo illustration : jolie truite de l’Ône, née dans la rivière.

L’ouverture de la pêche de la truite a eu lieu le samedi 12 mars. Daniel Estrade, président de l’AAPPMA de Luchon, répond à mes questions.

Qu’elle était l’ambiance de ce premier jour de pêche ?

L’ouverture est un moment traditionnel de retrouvailles au bord de l’eau qui doit rester festif. 

Or, en 2021, quelques heurts avec un petit groupe de gens du voyage avaient plombé l’ambiance. Cette année, les gardes de l’OFB (Office français de la biodiversité), la gendarmerie et le garde bénévole de notre AAPPMA sont allés à la rencontre des pêcheurs. Les tournées ont eu lieu du vendredi soir au samedi soir. Aucun incident n’a été signalé.

Vos constats ?

Au lac de Badech, quelque cents pêcheurs ont surtout capturé des géniteurs réformés, peu de truites portions. Sur le parcours enfants d’Antignac, 2 petits pêcheurs ont pris deux truites mais aussi des saumons de fontaine évadés de la pisciculture située en amont.

Rien dans la Pique, ni dans le parcours no-kill de Cier-de-Luchon. Pourtant, nous avons introduit 250 kg de poisson (plus 150 géniteurs réformés) dans Badech, la Pique aval Luchon et dans le ruisseau d’Antignac.

Si l’on compte 7 truites au kg, cela fait un total de plus de 1700 poissons. Force est de constater que les truites de pisciculture sont, elles aussi, difficiles à capturer en début de saison.

Je tiens à rappeler ici que la totalité de nos torrents et rivières est en gestion patrimoniale et que ces alevinages massifs sont exceptionnels : Badech n’est qu’un réservoir pour satisfaire les pêcheurs d’un jour et les touristes en été, et la Pique n’a plus besoin de soutien piscicole depuis la crue de 2013.

Et ailleurs dans le Luchonnais ?

Sur l’Ône, exempte d’alevinage, un pêcheur sachant pêcher a profité d’eaux semi-fortes et un peu turbides pour s’offrir un joli panier de 8 truites de 20 à 26 cm bien charnues.

La neige était à 1000 m. En Neste d’Oueil, sous Benqué, un pêcheur courageux mais transi a connu la bredouille. Pas mieux sur la Neste d’Oô et le Lys.

En revanche la donne a changé en milieu d’après-midi, au soleil : 6 captures à Cirés dont 2 maillées, et 6 captures maillées sur le secteur de Cazeaux.

Et pour les mois à venir ? 

Nous disposons d’une réserve neigeuse qui devrait satisfaire tous les usagers de l’eau, dont les pêcheurs. Les pêches électriques d’inventaire d’automne sur la Haute-Pique, la Pique citadine, les Nestes d’Oô et d’Oueil ont montré que les truites maillées étaient bien présentes.

Nous avons de nombreux projets, à découvrir dans la brochure "Point Rouge" disponible dans nos points de vente et sur le Net.

Photo illustration : Lac de Badech : un beau spécimen de pisciculture

Photo illustration : Lac de Badech : un beau spécimen de pisciculture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !