Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Tentative d'assassinat d'Yvan Colonna : vers l'embrasement de la Corse ?

Publié par Paul Tian sur 8 Mars 2022, 14:17pm

Catégories : #Corse, #Colonna, #YvanColonna, #tentative d'assassinat, #prison, #Arles, #djihadiste, #détenu radicalisé, #manifestation, #Franck Elong Abé, #Claude Erignac, #Eglise, #politique

(Photo illustration : Twitter @ Ghjuventù Libera)

(Photo illustration : Twitter @ Ghjuventù Libera)

La Corse se révolte après la tentative d'assassinat du militant indépendantiste Yvan Colonna, la semaine dernière, à la prison d'Arles, par un détenu radicalisé (lire ici).

Des manifestations monstres ont eu lieu depuis cette tentative d'assassinat, avec notamment 10.000 manifestants, samedi, dans les rues de Corte, la capitale historique de l'île pour "réclamer justice".

Les étudiants et lycéens de l'île ont entamé des mouvements de grève et des blocages des établissements et des incidents avec les forces de l'ordre se succèdent, jour après jour.

Ce mardi, dans un communiqué, le conseil d'administration de l'université de Corse a demandé "solennellement la libération de tous les prisonniers politiques".

Par ailleurs, "France 3 Corse ViaStella" précise que les représentants du personnel, de la direction et des étudiants ont adopté, ce mardi, une motion à l'unanimité déclarant : 

"Il est désormais impérieux que l’État engage un processus de reconnaissance permettant à la Corse et à son peuple d’exister légitimement." 

Dans la matinée de ce mardi, 300 lycéens ont manifesté dans les rues d'Ajaccio en soutien à Yvan Colonna et à sa famille. Au cours de cette manifestation, un lycéen de 14 ans a été blessé à la gorge par un tir de LBD.

Une situation qui inquiète les autorités. Le nouveau préfet de Corse, Amaury de Saint-Quentin, a indiqué qu'il y avait "urgence à rétablir le dialogue" et appelle à l'apaisement (France Bleu).

"Nous sommes à un point de bascule" déclarait lundi sur "France Bleu", Gilles Simeoni, le président de l'Exécutif. 

De son côté, dans un communiqué (capture d'écran ci-après), l'Eglise Catholique de Corse appelle au dialogue "pour réparer la confiance et réconcilier les citoyens" et rappelle que "La voie de la force est mortifère, celle de la rencontre et du respect fortifie la liberté et la démocratie".

L'embrasement de la Corse en cette période de campagne présidentielle est probablement redoutée par le président/candidat Emmanuel Macron.

Reste désormais à connaître, et le plus rapidement possible, comment un détenu particulièrement surveillé (DPS) a pu étrangler et frapper pendant 8 longues minutes Yvan Colonna, également détenu particulièrement surveillé, alors qu'ils étaient seuls dans une salle de musculation de la prison, sans qu'aucun surveillant n'intervienne... 

Pour rappel, Yvan Colonna, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’assassinat du préfet Claude Erignac en 1998. Franck Elong Abé, son agresseur présumé, un djihadiste camerounais, âgé de 36 ans, purge plusieurs peines, dont une de neuf ans de prison pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Tentative d'assassinat d'Yvan Colonna : vers l'embrasement de la Corse ?
(Photo illustration : Twitter @ @Gilles_Simeoni)

(Photo illustration : Twitter @ @Gilles_Simeoni)

(Photo illustration : Twitter @ @Gilles_Simeoni)

(Photo illustration : Twitter @ @Gilles_Simeoni)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !