Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


En cas de symptômes, plus de la moitié des Européens préfèrent internet... à leur médecin

Publié le 28 Avril 2022, 11:11am

Catégories : #santé, #médecin, #internet, #cybercondrie, #hypercondrie, #maladie, #confiance, #insolite, #réseaux sociaux, #Europe

En cas de symptômes,  plus de la moitié des Européens préfèrent internet... à leur médecin

"Eurostat" a publié, début avril une étude qui a révélé qu'une grande majorité d'Européens consulte plus facilement internet... que leur docteur, au moindre symptôme qui leur font penser qu'ils sont malades.

Une étude qui révèle que ces recherches liées à l'état de santé aboutissement le plus souvent à prendre "pour argent comptant" de faux conseils médicaux en ligne...

Ainsi pour beaucoup d'internautes, le premier réflexe en cas de petite blessure, d'irruption cutanée ou de symptômes physiques considérés comme inhabituels, est de consulter Google (ou un autre moteur de recherche) pour établir soi-même un diagnostic du mal présumé...

Cette pratique en ligne qui se repend également sur les réseaux sociaux est appelée "cybercondrie", un terme en référence directe à l'hypocondrie...

Souffrir de "cybercondrie" c'est avoir l'habitude de rechercher de façon compulsive des informations sur le web et développer une anxiété excessive vis-à-vis de pseudo-symptômes médicaux.

Cette étude "Eurostat" a été effectuée en 2021 auprès des habitants de l'Union Européenne âgés de 16 à 75 ans.

Dans les conclusions de l'étude, cette « cybercondrie » sur le web s’expliquerait aussi par les difficultés qu’éprouvent de plus en plus de citoyens dans nombreux pays européens à joindre facilement leur médecin traitant ainsi que par la simplicité de l’accès à des infos médicales par internet, et le besoin d’être rassuré rapidement...

Et vous, êtes-vous "cybercondriaque" ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !