Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Présidentielle 2022. Parole de militante : "Pourquoi je vote Jean-Luc Mélenchon"

Publié par Paul Tian sur 5 Avril 2022, 11:02am

Catégories : #Présidentielle2022, #JeanLucMélenchon, #Mélenchon, #LFI, #ElsaDepouzier, #Comminges, #Haute-Garonne, #Politique, #Parole De Militante

Présidentielle 2022. Parole de militante : "Pourquoi je vote Jean-Luc Mélenchon"

Dimanche prochain, 10 avril, a lieu le premier tour de l’élection présidentielle. J'ai eu envie de donner la parole à des militants de la région en leur demandant pourquoi ils allaient voter pour leur candidat/candidate et quels étaient les points forts du programme de leur candidate/candidat.

La Commingeoise Elsa Depouzier, infirmière, milite à "La France Insoumise"(LFI). Elle répond à mes questions :

Pourquoi Jean-Luc Mélenchon est le meilleur candidat pour vous ?

Jean-Luc Mélenchon est le candidat ayant le programme le plus complet et le plus sérieux : un programme progressiste, humaniste, un programme répondant à l’urgence écologique,  démocratique et sociale. C’est un programme permettant de gouverner par les besoins. "L’Avenir En Commun" n’est pas un programme fantaisiste, il a fait l’objet d’un chiffrage détaillé justifiant sa faisabilité.

C’est un programme abouti, clair et accessible, complété par des livrets thématiques exposant les enjeux d’un sujet précis ( citoyenneté, droit LGBT, santé, éducation, écologie, nature, défense, handicap…), dressant les perspectives d’amélioration au service de l’Humain et présentant les mesures nécessaires pour y arriver.

Jean-Luc Mélenchon est aujourd’hui le seul candidat en capacité de déjouer le remake de 2017.

L’Avenir en Commun c’est près de 700 mesures et plus de 50 publications thématiques approfondissant le programme. Dégager uniquement 5 points forts du programme n’est pas facile mais...

Quels sont les 5 points forts de son programme ?

1.- Le point incontournable du programme est pour moi la 6ème République et la constituante. D’une part il faut en finir avec la monarchie présidentielle. L’abstention est majoritaire dans la plupart des élections et depuis 5 ans le virage totalitaire et autoritaire s’est accentué avec un Président qui la plupart du temps décide tout seul, au profit d’une caste ; sans compter les nébuleux conseils de défense.

Durant ce quinquennat, les députés ont été souvent réduits à une simple présence de témoignage, le gouvernement s’asseyant même sur une proposition de résolution (pourtant adoptée à l’unanimité) visant à reconnaître l’endométriose comme une affection longue durée.

D’autre part, les citoyens doivent pouvoir prendre part à la vie politique du pays : Avec le RIC, possibilité de révoquer des élus ne respectant pas leurs engagements, de proposer l’abrogation ou la présentation de textes de loi...L’intervention citoyenne est le cœur du programme et du projet politique, c’est la reprise en main de notre République avec pour objectif moins de dégoûtants et moins de dégoûtés !

2.- La bifurcation écologique et la règle verte

Le décalage entre les discours et les actes d’Emmanuel Macron sur l’écologie et le climat est démesuré . Pendant ce temps, le dérèglement climatique s’accélère.

Le dernier rapport du GIEC est sans appel : 100 % du changement climatique est dû aux activités humaines.

Plus de 3 milliards de personnes vivent dans un environnement fragile, propice aux changements climatiques.

Il faut rompre de toute urgence avec l’écologie capitaliste et mettre en œuvre la règle verte par la planification écologique. Il faut de même réglementer et protéger les biens communs que sont eaux et forêts.

Le jour du dépassement correspond à la date à laquelle les ressources renouvelables de la planète pour l’année ont été consommées.

En 2021, ce jour tombait le 29 juillet. En l’an 2000, c’était le 1er octobre.

Dans le programme figure la proposition d’intégrer la règle verte dans la constitution : cette règle impose de "ne pas prélever sur la nature plus de ressources renouvelables que ce qu’elle peut reconstituer, ni de produire plus que ce que la nature peut supporter".

3.- La gratuité de l’école publique

La marchandisation de l’école est en marche : Blanquer a poursuivi le travail de sape de l’éducation nationale,  Macron souhaite augmenter les frais d’inscriptions à l’université.

Chaque personne doit pourtant pouvoir construire son entité à travers l’accès au savoir. A l’heure où Macron annonce vouloir mettre en place l’alternance et apprentissage, nous proposons de reconstruire l’école de l’égalité et de l’émancipation

Seule la gratuité réelle de l’éducation publique assurera une réelle égalité des élèves et permettra de lutter contre la libéralisation marchande de l’école : fournitures, manuels scolaires, activités périscolaires vectrices de découvertes et d ‘émancipation

La gratuité de la cantine est aussi essentielle: il y a en France huit millions de personnes qui sont à l’aide alimentaire. Pour certains enfants le repas à la cantine est le seul repas équilibré de la journée, d’autres n’y ont même pas accès.

Cette proposition s’associe à l’idée de promouvoir une alimentation bio et locale en recourant aux circuits courts.

4.- La santé et l’hôpital public

L’hôpital entreprise : celui de Bachelot, de Touraine, de Buzyn et Véran est synonyme de fermeture de lits, de services, réduction des effectifs, réduction du taux de remboursements des dépenses de santé, créations des Groupements Hospitaliers de Territoire…

Hollande avait annoncé l’abrogation de la loi «  Hopital Patients Santé Territoire » dite Loi Bachelot, non seulement il y a renoncé mais le Parti Socialiste renforce le pouvoir sans partage des directeurs généraux des ARS.

Aujourd’hui l’hôpital public et le service de santé agonisent. Les maisons médicales sont parfois vides de praticiens, les déserts médicaux omniprésents et il faut souvent attendre plusieurs jours un rendez-vous avec son médecin traitant, et plusieurs mois un rendez-vous avec un spécialiste.

Ceci est le résultat de la marchandisation de la santé voulue par les libéraux, du PS à la droite.

Une des mesures clé du programme est de reconstruire le service public hospitalier et instaurer le « 100 % Sécu ». Pour cela, un plan pluriannuel de recrutement des professionnels sera mis en place, la revalorisation des métiers et des revenus seront engagés et les lits et les services fermés (y compris pendant la crise Covid) seront réouverts.

Par ailleurs la France insoumise à l’Assemblée Nationale, par la voix de Caroline Fiat, avait lors du vote du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale, demandé l’annulation de l’obligation vaccinale chez les soignants et  leur suspension. Jean-Luc Mélenchon a d’ailleurs annoncé qu’élus, ils réintégreraient les personnels suspendus.

Afin de lutter contre la désertification médicale, l’Union Populaire propose de recruter des médecins publics, de créer des réseaux de centres de santé pluridisciplinaires publics, de manière équitable sur l’ensemble des territoires et en lien avec les hôpitaux publics.

Un pôle public du médicament permettra la transparence sur le financement de la recherche et du développement, assurera la relocalisation de la production de médicaments et assurera le contrôle des prix sur l’ensemble des produits de santé.

L’Union Populaire s’engage aussi à construire un service public de la dépendance et quand on voit les derniers scandales comme à Orpéa, où les actionnaires se gavent alors que les protections sont rationnées, les collations revues à la baisse, on se dit qu’il y a urgence.

5.- La position de la France dans le monde

La France est un grand pays s’appuyant notamment sur un immense espace maritime, sur la recherche spatiale, sur l’industrie de l’armement et la Francophonie. Nous devons retrouver le respect de l’ensemble des nations mondiales en retrouvant notre souveraineté.

La France doit être non alignée pour faire entendre sa voix : la voix de la Paix, de l’Humanisme et de la Fraternité.

  • Pour le site de campagne de Jean-Luc Mélenchon, cliquez ici
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !