Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Comminges. Entretien avec Alban Dubois, maire de Melles (2) : "Notre société a perdu en deux générations l’essentielle de la cohésion sociale bâtie de l’entraide et de la solidarité"

Publié par Paul Tian sur 14 Mai 2022, 17:06pm

Catégories : #Comminges, #Haute-Garonne, #Melles, #Saint-Béat, #AlbanDubois, #maire, #projets, #réalisation, #touselle, #environnement, #ruralité, #Pyrénées

(Photos © Mairie de Melles)

(Photos © Mairie de Melles)

Second volet de l'entretien avec Alban Dubois, maire de Melles. Comme vous allez le découvrir, les élus de ce "petit" village pyrénéen ont bien mis à profit les deux premières années de leur mandat pour que leur village retrouve un nouveau souffle. La liste des réalisations en deux ans est quand même impressionnante... 

  • Pour lire le premier volet de l'interview, cliquez ici
  • Le site de la mairie de Melles (ici)
  • Pour un lien privilégié avec le village de Melles : téléchargez l’application smartphone "Ma Mairie" (via google play ou app store)

Vous avez mis en place plusieurs initiatives à Melles, ce qui est assez étonnant, vu de l'extérieur, pour une commune aussi petite. Pouvez-vous détailler à mes lectrices et lecteurs toutes ces initiatives ? Contrairement à d'autres médias, mon blog permet de ne pas traiter en quelques mots des initiatives novatrices et originales...

Merci pour vos compliments Monsieur Tian, il s’adresse également naturellement au conseil municipal et aux employés qui réalisent un travail remarquable.

Pour ma part je suis abonné au "Monde" et à votre blog nucléaire…

Je ne suis pas persuadé des notions novatrices ou originales que vous avancez même si j’en suis flatté. Bien au contraire, il semble que nous revenons simplement à la vie d’antan ou le temps et la ruralité prenais soins des gens…

Notre société a perdu en deux générations l’essentielle de la cohésion sociale bâtie de l’entraide et de la solidarité.

A Melles, j’essaie d’assembler les différences dans un système connu de ses mots, un peu moins dans les faits, en d’autres termes un système fondé sur la démocratie participative, afin que l'humain soit au cœur du schéma d’actions communal.

Nos projets, en sachant qu’a Melles on s’honore du titre de citoyen :

L’application pour Smarphone "Ma Mairie" était opérationnelle le 1er jour de notre mandature, j’attache une attention toute particulière à la communication, les habitants doivent savoir dans l’instant dans le creux de leur main, toute l’actualité de la commune.

Cela passe par le calendrier des réservations des cabanes, les infos de la CCPHG, les infos des associations, la date des journées citoyennes, les dates et emplacements des battues de l’acca, etc… reste cependant à fabriquer des jolis panneaux d’affichage dans le village.

Également le 1er jour de notre prise de fonction "le petit marché" a trouvé sa place au cœur du village le samedi matin, en parallèle l’auberge ou une association transforme le midi les produits des commerçants pour mettre en éveil vos papilles gustatives dans une dynamique conviviale.

Les pommiers de Melles connu depuis le 11e siècles, renouent avec la tradition le temps d’un week-end, fin septembre, pour le pressage et la mise en bouteille du jus de pommes. Le pressoir communal restauré pour l’occasion retrouve sa place au pied de la mairie pour le plaisir des habitants après 50 ans d’absence.

Les cabanes, les passerelles, les chemins sont entretenus lors des journées citoyennes par les mellois, les chasseurs et autres bénévoles des communes voisines qui aiment à se retrouver lors de ces moments d’une dynamique conviviale.

Je profite de l’occasion, pour remercier Maitre Latapie qui à pris fait et cause, gratuitement, pour nous défendre face à un photographe bordelais sans scrupules qui nous demande 1 500 € de dédommagement pour avoir par mégarde utilisé une photo protégée de la cabane des Sedères sur notre site web en 2014… sûrement pour nous remercier de lui avoir laissé la cabane ouverte gratuitement et sans autorisation de la photographier…

Un jour, se posera forcement la question de la gratuité des cabanes et des chemins en montagne…aujourd’hui à la charge des communes au budget de fonctionnement trop faible.

Un escadron de 17 chevaux de Merens est venu entretenir à titre expérimental les secteurs de Labach de Melles et de Sestagnous suite à la fermeture des espaces naturels.

En effet la commune est en danger incendie grave, les véhicules incendies de grands gabarits n’ont pas les accès possibles dû aux routes étroites, d’autant plus actuellement avec la route forestière d’Artigascou détruite par les dernières intempéries de janvier. Il s’agit d’une solution écologique dans un système gagnant / gagnant. Il est utopique de penser que les euros et l’essence viendraient entretenir nos 5 500 ha…

Nous souhaitons reproduire l’action à terme avec la création d’un nouveau groupement pastoral d’équidés.

Conformément au souhait de la municipalité de réduire les dépenses de fonctionnement dans une authentique démarche de développement durable, nous avons signé en plein accord avec la Confrérie des Saoumèts de Melles, une convention pour l’entretien gratuit des sentiers et des coursières avec leurs trois ânes.

Il est bien évident qu’il s’agit d’une dynamique initiatique qui ne remplacera malheureusement pas les heures de débroussaillage nécessaires pour l’entretien de nos très nombreux chemins, mais cela permettra un entretien gratuit de certains de nos sentiers dans une démarche écologique et de réduction des coûts.

Chaque journée économisée = 20€ d’essence

{Merci de refermer les clôtures après votre passage, sans oublier de les caresser dans le creux de l’oreille en passant, ils adorent…}

Nous avons confié le fleurissement du village au jardin botanique de Melles, vous ne trouverez que des variétés endémiques des Pyrénées. Dans une volonté pédagogique, vous trouverez sur les pots des QR codes avec les informations adéquates. 

2 000 ha ont été classés via le département de la HauteGaronne en ENS (Espace naturel sensible), le but est de protéger et promouvoir la biodiversité, notamment le pastoralisme, volet incontournable de la vie en montagne.

L’horloge jurassienne de l’église de 1880 caché dans le clocher depuis 30 ans a été descendu pour être à l’avenir exposée.

Nous avons créé une association dédiée aux secours en montagne à Melles. Dans le but d’améliorer l’accès et la rapidité d’action pour les secours. En effet la grande majorité du territoire montagnard Mellois, n’est pas couverte par les réseaux de communications GSM ou Internet.

La démarche a donc pour but de proposer aux utilisateurs :

  • Des solutions efficientes pour la transmission du message d’alerte de manière à réduire le temps d’intervention des secours. Notamment par l’utilisation de la radio UHF PMR 446 sur le canal 7.6 dédié et connu de tous pour relayer le besoin.
  • D’informer et de former les utilisateurs à ces moyens de communication et de positionnement. Notamment avec une carte IGN modifiée avec un quadrillage permettant un positionnement plus rapide, les cartes seront en vente en juin.

 

Nous avons construit une cabane pastorale avec les sapins de Melles et un toit végétal dans une démarche écologique et citoyenne. 50 personnes se sont relayées à 3h de marche de toute civilisation pour conduire ce projet à son terme.

(Pour voir la vidéo de la construction de la cabane, cliquez ici)

Nous sommes dans la mise en place de la Touselle (monnaie locale du Comminges), le comptoir d’échange est opérationnel, l’auberge, le petit marché et les associations vont fonctionner avec cette monnaie aussi résiliente qu’efficace pour développer l’économie locale en favorisant les circuits courts.

Je reviens sur la mise en place de la monnaie locale "La Touselle" en réaction à la disparition du DAB du Crédit Agricole de Saint-Béat-Lez. C'est quand même très limité pour un territoire touristique et de passage comme la vallée saint-béataise, non ? Pourquoi ne pas envisager la mise en place d'un "Point Cash" comme celui proposé par la Brink's ? Bien entendu pas au niveau des communes mais de la Com'Com ? 

Vous avez raison, il s’agit du coup de grâce pour nos vallées en déclin depuis deux décennies…

Nous devons tout mettre en œuvre pour retrouver urgemment un DAB 24h/24h. Effectivement, il existe plusieurs solutions via la "Brink’s" ou la société "Loomis" mais cela à un cout important (30k€), et il est bien évident que ce n’est pas à la commune de Saint-Béat d’assurer seule la mise en place d’un nouveau distributeur à billets, le projet est donc forcément d’une gestion communautaire.

Quels sont les futurs projets que Melles va initier ?

Nous souhaitons au plus vite, la création d’une AFP (Association foncière pastorale) le chantier est engagé depuis plus d’un an. Cette structure nous permettra de faciliter la reprise agricole, ce qui est essentiel pour l’entretien des sols et nous défendre contre le risque incendie.

Nous devons rendre la commune attractive pour de jeunes agriculteurs sur 3 axes de développement.  

Le maraichage, l’élevage et la culture de céréales anciennes. Ce volet est surement le plus compliqué puisque les terres sont difficiles à cultiver, peut être aurons-nous la chance d’accueillir un paysan boulanger…

Des tests sont en cours via le réseau de semences paysannes.

Un poulailler municipal va voir le jour dans quelques semaines, dans une démarche de réduction des déchets.

Nous trouverons l’autonomie alimentaire sur la commune, à la condition que l’ensemble des acteurs puissent vivres du fruit de leur travail décemment, une utopie…ou pas…

Notre société souhaite des ours dans les Pyrénées, alors il faudra s’en donner les moyens associés à un grand courage politique du gouvernement…Je suis très inquiet pour l’avenir des éleveurs d’ovins sur la commune, il n’est pas question d’abandonner le pastoralisme sur les estives de Melles. Je mets tout en œuvre pour le protéger et redresser ce pan de la ruralité qui s’effondre.

La municipalité souhaite investir dans une mini-pelle pour l’entretien et l’embellissement de la commune, notamment pour refaire les ouvrages de canalisation des eaux pluviales. Les derniers glissements de terrains gravissimes de janvier sont directement liés à l’abandon des ouvrages depuis des décennies.

 La réfection de la route forestière de l’Artigascou est un projet en cours suite aux intempéries qui ont fini de la détruire. Il s’agit de désenclaver les communes de Fos et Melles en cas d’inondation par le col de Menté. Nous sommes dans l’attente de la solidarité Nationale.  

Après de nombreuses demandes, restées sans réponses depuis près de 2 ans auprès du Conseil départemental de la Haute-Garonne et de Haute Garonne Numérique concernant le développement d’une couverture réseau GSM sur les ¾ de la commune, nous développons actuellement un réseau de communication résilient et alternatif depuis le routeur de la Mairie.

Il s’agit d’installer quelques antennes relais autonomes de téléphonie en wifi via la bande des 5 Ghz, une fréquence libre de droit. Il suffit de faire un échange de connaissances avec l’Afrique ou l’Ukraine… malheureusement ils maitrisent parfaitement ces moyens de communication alternatif. Nous ne manquerons pas de demander une participation financière à Haute Garonne Numérique.

QR code sous les pots de fleurs : Melles en avance sur de très nombreuses communes commingeoises...

QR code sous les pots de fleurs : Melles en avance sur de très nombreuses communes commingeoises...

Comminges. Entretien avec Alban Dubois, maire de Melles (2) : "Notre société a perdu en deux générations l’essentielle de la cohésion sociale bâtie de l’entraide et de la solidarité"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !