Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


#Législatives2022 : la nuance politique NUPES rejetée par le ministère de l'Intérieur... qui ne devrait pas déranger le député sortant du Comminges-Savès

Publié par Paul Tian sur 18 Mai 2022, 10:49am

Catégories : #Politique, #Législatives2022, #NUPES, #Ministère de l'Intérieur, #nuance, #Comminges, #Joël Aviragnet, #Carole Delga, #Haute-Garonne, #JLM, #Mélenchon, #Bompard, #tripatouillage

(Photo © Ministère de l'Intérieur / Gouv.fr)

(Photo © Ministère de l'Intérieur / Gouv.fr)

Le ministère de l’Intérieur a actualisé la "grille des nuances individuelles", qui servira de base pour l’analyse des résultats des élections législatives des 12 et 19 juin prochains.

Une grille qui ne mentionne pas la coalition entre Insoumis, Ecologistes, Communistes et Socialistes, la NUPES (Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale).

Par contre "Ensemble", qui réunit Renaissance (ex-LREM), le MoDem, Horizons, Agir, En Commun, Territoires de progrès etc...est bien pris en compte dans ce document adressé aux préfets de France.

Les résultats des candidats insoumis, socialistes, écologistes et socialistes seront donc relevé individuellement et non sous la bannière NUPES ce qui aura pour conséquence, au soir du premier tour de la législative, d'atténuer les projections des députés à l'Assemblée nationale.

Autant dire que ce "petit tripatouillage" a fait bondir, mardi,  sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise :

"Effacer ses adversaires du tableau des résultats, est-ce encore la démocratie ?"

De son côté, Emmanuel Bompard, grand négociateur de cet accord de la NUPES, dénonce "un pur scandale" et exige "une mise à jour immédiate des nuances et, à défaut, nous porterons l'affaire devant le Conseil d'Etat..."

Explications du ministère de l'Intérieur 

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur explique que La NUPES "réunit des candidats investis de manière indépendante par les partis associés à cet accord. Cela tend à démontrer la volonté pour ces candidats de rester attachés à leur parti d’origine", tout en ajoutant que "Ces partis se présentent par ailleurs de manière indépendante comme en attestent notamment les associations déclarées au titre de l’aide publique et de la campagne audiovisuelle"...

Autant dire que cette non-prise en compte de la tendance NUPES va arranger Joël Aviragnet, le député sortant socialiste de la 8e circonscription de la Haute-Garonne, celle du Comminges-Savès, qui bénéficie de cet accord mais qui ne le dit pas publiquement, surfant ainsi sur l'ambiguïté de sa propre directrice de campagne, Carole Delga, farouchement anti-NUPES et qui tente de rassembler actuellement des. députés socialistes dissidents pour les prochaines législatives (lire ici).

Je doute fort que le candidat à sa succession en Comminges-Savès, va s'élever contre ce classement du ministère de l'Intérieur qui ignore la coalition NUPES.

D'ailleurs tout comme lui...

 

(Capture écran Twitter)

(Capture écran Twitter)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !