Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


#Législatives2022. Carole Delga au "JDD" : "Pour certains Insoumis, je suis la femme à abattre"

Publié par Paul Tian sur 22 Mai 2022, 10:04am

Catégories : #Politique, #Législatives2022, #CaroleDelga, #Nupes, #PS, #insoumis, #média, #Occitanie, #Comminges, #Joël Aviragnet

(Photo illustration : Facebook @CaroleDelga)

(Photo illustration : Facebook @CaroleDelga)

Le "JDD" publie ce dimanche une longue interview de Carole Delga, présidente de la région Occitanie sous le titre "Il faut du courage pour se présenter comme socialiste".

Au cours de cet entretien, Carole Delga, qui, je le rappelle est directrice de campagne de Joël Aviragnet, candidat à sa succession dans la 8e circonscription de la Haute-Garonne, cette du Comminges-Savès, et bénéficie de l'accord signé entre les insoumis, les écologistes, les communistes et les socialistes, poursuit son combat contre cet accord de la Nupes en précisant qu'il s'agit pour les socialistes, d'un "renoncement" et d'une "soumission aux Insoumis".

Un programme "flou" qui, pour Carole Delga, est pour nombre de gens "un accord de places entre copains", le PS (son parti) ayant préféré "le tripatouillage électoral et la soumission à Mélenchon".

Environ une cinquantaine de candidats socialistes refusent l'accord de la NUPES, et vont se présenter aux législatives de juin prochain.

Carole Delga, réfute le terme de "dissidents" et précise que pour se présenter comme candidat socialiste "il faut du courage" tout en expliquant que "les candidats de la Nupes n'ont pas le droit de me contacter..." car poursuit la présidente de la région Occitanie, "pour certains Insoumis, je suis la femme à abattre" mais "je soutiendrai les candidats socialistes qui me donnent clairement leur position sur la question des territoires, des entreprises, de l'Etat de droit, de l'Europe, de l'Otan et de l'Ukraine..."

Carole Delga termine ce long entretien dans le "JDD"  en indiquant qu'elle va lancer des états généraux de la gauche  à la fin d'été, des états généraux qu'elle veut "ouverts à tous : citoyens, militants, intellectuels, associatifs, syndicalistes..." avec le "lancement d'une plateforme numérique et une "assemblée des jeunes".

Observation : Si les candidats labellisés "Nupes" n'ont pas le droit de parler à Carole Delga, comme dit ci-dessus, il en existe au moins qui peut le faire. C'est Joël Aviragnet dont elle est la directrice de campagne... et dont le candidat se revendique haut et fort, comme on peut le constater sur certaines de ses affiches électorales...

Ambiguïté, quand tu nous tiens !

(Photo : Facebook)

(Photo : Facebook)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !