Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


#Législatives2022. Lettre d'un communiste Commingeois à Carole Delga : "je suis inquiet et ne comprends votre refus de l'accord Nupes"

Publié par Paul Tian sur 20 Mai 2022, 08:22am

Catégories : #Législatives2022, #politique, #Nupes, #Carole Delga, #luchon, #comminges, #Jean-François Subercaze, #Haute-Garonne, #Joël Aviragnet

#Législatives2022. Lettre d'un communiste Commingeois à Carole Delga : "je suis inquiet et ne comprends votre refus de l'accord Nupes"

Je publie ci-après la lettre du Luchonnais Jean-François Subercaze adressée ce vendredi 20 mai, à Carole Delga, présidente de la région Occitanie et directrice de la campagne du député sortant socialiste Joël Aviragnet, dans la 8e circonscription de la Haute-Garonne, celle du Comminges-Savès et qui est farouchement opposée à l'accord de la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (Nupes), contrairement à Joël Aviragnet qui bénéficie du "label " Nupes.

Je suis commingeois et communiste. En juin dernier, j'ai fait campagne et voté pour votre liste aux élections régionales. Je considère que la majorité de gauche à la région fait globalement du bon travail.

Mais aujourd'hui, à moins de deux semaines des législatives, je suis inquiet, je ne comprends pas que vous refusiez l'accord pour une Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (NUPES) qui rassemble votre parti, les communistes, les écologistes et les insoumis.

Ce refus du rassemblement porte préjudice à la Gauche.

Pourtant ce rassemblement ouvre un espoir de vie meilleure pour des millions de travailleurs, de retraités en envoyant à l'assemblée une majorité de députés de gauche et à Matignon, un gouvernement qui en finisse avec le macronisme et réponde enfin aux aspirations du monde du travail.

En refusant cet accord, et surtout en suscitant et en soutenant des candidatures dissidentes, vous risquez même de faire élire ou réélire en Occitanie des députés macronistes et d'extrême droite.

Ce risque, il est réel chez nous en Comminges (qui a vu l'extrême droite en tête aux 1er et 2ême tour de la Présidentielle) ;

Ici, le candidat NUPES est Joel Aviragnet investi par le Parti Socialiste (et dont vous êtes étonnement la directrice de campagne!)

Si la gauche se divise entre 2,3 ou 4 candidats, elle sera éliminée des le premier tour et le Comminges aura un député « Macron » ou Rassemblement National.

C'est pourquoi les communistes ont décidé de retirer leurs remarquables candidates (Corinne Marquerie et Charlotte Joubert) bien connues pour leur engagement dans les mobilisations aux côtés des commingeois.

C'est pour nous un sacrifice mais il est nécessaire.

Et je soutiendrai loyalement Joel Aviragnet dès lors qu'il en porte clairement les valeurs et les propositions.

Pourquoi ne faites vous pas de même en Occitanie?

Car je ne comprends pas ce qui vous gène dans ce rassemblement;

Est-ce le programme NUPES, pourtant validé par votre parti?

Est-il trop social (retraite à 60 ans, SMIC à 1500€ net, hausse des salaires et des retraites) ?

Est-il trop "services publics"? :

Est-il trop ambitieux contre le pouvoir de la finance et pour les droits des travailleurs ? :

Est-il anti-européen quand par exemple il refuse la privatisation de barrages hydro-électriques ou du rail? :

Est-il anti-démocratique quand il propose d'en finir avec la monarchie présidentielle ?

Est-il trop engagé pour la paix quand il refuse l'OTAN et les blocs militaires et s'engage pour l'interdiction multilatérale des armes nucléaires ?

Cet accord peut pourtant ouvrir la voie à une République sociale, démocratique, écologiste, féministe, résolument laïque et internationaliste pour laquelle nous luttons.

Est-ce le nombre de circonscriptions attribuées au Parti Socialiste qui vous gène ? Vous pouvez regretter qu'il soit trop faible, mais il résulte du score obtenu par votre candidat à la Présidentielle.

Je le regrette aussi en ce qui nous concerne mais ce n'est pas une raison pour refuser l'union tant attendue.

Est-ce son chef de file? Ne bloquons pas sur la personne. Il n'est pas de sauveur suprême (ni Jean-Luc, ni Fabien, ni Carole). Jetons les rancunes à la rivière. Soyons collectifs car seule l'union permettra de gagner.

Laissons Mr Macron, la droite et l'extrême droite et leurs médias se ridiculiser en diabolisant la NUPES ("communautarisme, islamo-gauchisme, chavisme, poutinisme, et même bolchevisme !") comme le documente l'Humanité de vendredi dernier.

Regardons plutôt le soutien apporté à cet accord par des socialistes historiques comme Lionel Jospin ou Martine Aubry ou par Monsieur Meric le président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, dans la fidélité à Léon Blum et Jean Jaures.

Il me semble que tout invite tous les socialistes à s'engager dans la bataille avec la NUPES pour mettre Monsieur Macron en échec.

Réfléchissez. Prenez votre part de ce combat. Ne décevez pas le monde du travail.

Jean-François Subercaze

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Un point de vue que je partage totalement. À lire et méditer soigneusement.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !