Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Luchon : le 1er mai, au lac de Badech, les pêcheurs étaient à la fête

Publié par Paul Tian sur 6 Mai 2022, 08:02am

Catégories : #Luchon, #pêche, #lac, #Badech, #AAPPMA, #Daniel Estrade, #rivière, #nature, #environnement, #Pyrénées

Le prof et l'élève (Photo © DE)

Le prof et l'élève (Photo © DE)

La société de pêche de Luchon en partenariat avec le magasin Go pêche d’Estancarbon a proposé aux pêcheurs de participer à une animation et à un challenge sur le thème : la pêche en nymphe, sur les berges du lac de Badech à proximité de la rivière la Pique.

Daniel Estrade, président de l’AAPPMA de Luchon, répond à mes questions.

Quel était l’objectif de cette animation ?

Le monde de la pêche lui aussi évolue, et à la vitesse grand V. Les comportements des pêcheurs et leurs pratiques changent. Dans le cas présent, il s’agissait de faire découvrir aux adeptes de la pêche aux appâts naturels 2 nouvelles techniques, complémentaires de la leur :

  • la pêche en nymphe au fil (on pêche au fouet, comme le fait un moucheur, mais sans soie, avec du fil),
  • et la pêche au toc en nymphe : au lieu d’appâts naturels on utilise une imitation de nymphe, seule ou en potence.

C’est un peu technique mais les pêcheurs me comprendront, qui savent que les truites se nourrissent essentiellement d’animalcules vivant sous les galets, les invertébrés. Elles les consomment à leurs différents stades d’évolution : larvaire, nymphal, émergeant, insecte parfait (éphémère). Les pêcheurs ont répondu à l’appel : nous avons comptabilisé 18 inscrits, un panel de 30 pêcheurs intéressés, plus de nombreux visiteurs, des curieux ou des pratiquants en villégiature venus de différents départements, qui ont défilé toute la journée sur notre stand. Pari réussi. Je précise que toutes les truites capturées ont été remises à l’eau, bien évidemment.

Votre sentiment à l’issue de cette journée ?

Nous sommes satisfaits et souhaitons renouveler l’opération. Marc Delacoste est une star de la pêche au toc et à la mouche. Il était présent et a accompagné les participants. Il est toujours bénéfique de profiter de la présence d’un maître et pédagogue qui prodigue ses conseils et initie les novices à la pratique d’une nouvelle approche de la pêche en rivière. Un repas convivial en mode auberge espagnole, avec partage de produits locaux, essentiellement de la charcuterie-maison à base de gibier (une tuerie !) a réuni tous les participants à l’heure de la pause.

François Perez (guide de pêche et partenaire officiel de la marque Marc Delacoste et de la marque JMC) et Fabien Massias (commercial JMC) étaient présents.

Beau moment d’émotion quand l’un des «vainqueurs » à offert la canne à pêche d’une valeur de 350€ qu’il venait de recevoir, au benjamin des participants. A noter aussi l’aspect promotionnel de cette manifestation, bien sûr, en précisant que les produits de la marque Delacoste sont une référence en terme de qualité et proposent un matériel haut de gamme. Les pêcheurs le savent.

Et pour la suite ?

L’AAPPMA de Luchon se veut présente sur tous les terrains, la gestion des cours d’eau, la lutte anti pollution (ce sont ses missions), et l’événementiel. Nous sommes ouverts à toutes les propositions pour la promotion du loisir-pêche. Ce genre de manifestation en fait partie. C’est très porteur. Ainsi, nous avons pu nous faire connaître et faire connaître nos actions via la distribution des récents numéros de la brochure Point Rouge, notre carte de visite, locale et nationale.

Dans la foulée, et dans le même esprit, nous accueillerons le public lors de l’animation "Je capture ma première truite" au lac des Quinconces le 12 août, et à l’occasion de la Fête de la Montagne les 24 et 25 septembre à Boutx-le-Mourtis.

D’ici-là nous invitons les pêcheurs, les locaux et les autres, à arpenter nos cours d’eau, bien peuplés en truites. Je rappelle ou j’informe, qu’à l’exception du parcours no-kill de Cier de Luchon, aleviné en grosses truites qu’on appelle des géniteurs réformés, ou du « vivier » du lac de Badech aleviné en saison en truites-portions fario pour satisfaire les adeptes d’une pêche facile, 100/% des truites capturées dans les cours d’eau du Luchonnais sont nées dans la rivière.

A Luchon, on peut même se payer le luxe de capturer des truites sauvages dans l’Ône et la Pique citadines ! Nous avons opté pour la gestion patrimoniale (le renouvellement du cheptel est assuré par la seule reproduction naturelle) il y a plus de 20 ans et ce mode de gestion fonctionne très bien. Les résultats des pêches électriques d’inventaire piscicole que nous effectuons sur les mêmes secteurs de rivière chaque automne en sont la preuve.

Petite truite et pêcheur confirmé (Photo © DE)

Petite truite et pêcheur confirmé (Photo © DE)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !