Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Luchon : après l'intervention du conseiller municipal Jean-Christophe Gimenez, mes questions au maire Eric Azémar

Publié par Paul Tian sur 9 Juin 2022, 09:27am

Catégories : #Luchon, #Eric Azémar, #Conseil Municipal, #Opéra, #Jean-Christophe Gimenez, #culture, #économie, #tourisme, #interview, #Comminges, #Haute-Garonne

(Photo © Dominique Fournier, Meilleur Ouvrier de France)

(Photo © Dominique Fournier, Meilleur Ouvrier de France)

Au cours du conseil municipal de mardi 7 juin, lors du vote de la délibération 35 consacré à l'opéra comique "Opéra fantôme", votre conseiller de votre groupe, Jean-Christophe Gimenez a fait une déclaration concernant les animations de la ville et en contestant la venue du Prince Albert II de Monaco et l'opéra comique qui doit avoir lieu le mois prochain, notamment en ce qui concerne le coût de ces deux projets, alors que la ville se trouve en "période de disette", selon ses propres termes. Vous vous attendiez à une telle intervention publique ? 

C’est peut-être une nouveauté pour les luchonnais, mais la parole est désormais libre lors des conseils municipaux depuis mon élection. Je sais que cette liberté en a choqué plus d’un mais je la maintiens. J’ai en effet un triste souvenir des conseils municipaux de la précédente mandature qui étaient réduits  à des séances de simple enregistrement des délibérations proposées, ce qui permettait d’en passer une bonne cinquantaine en une séance !

Le Conseil municipal n’est cependant un lieu de règlement de comptes ou de spectacles politique gratuit. C’est en particulier pour cette raison que les conseils municipaux ne sont plus retransmis en direct sur le compte Facebook de la mairie : on constate qu’ainsi les joutes verbales stériles et les mises en valeur nombrilistes ont considérablement diminué !

Qu’un conseiller municipal ait voulu contourner cette absence de réseau sociaux pour en faire son show le regarde, mais ne me dérange pas. Je le remercie d’ailleurs, puisque cela me permet de répondre, d’expliquer le projet et les erreurs ou fausses informations avancées par lui.

Que lui répondez-vous sur sa vision "animation de Luchon" ?

J’avoue ne pas avoir bien saisi tout le contenu de sa demande .

Bien sûr qu’il faut tout faire pour que les animations soient les plus nombreuses possible et pour qu’elles touchent le public le plus large possible. Je ne crois pas m’être opposé à  aucune demande en ce sens, toutes les propositions sont les bienvenues !!!  et dans son cas précis je les attends !!!

S’autoproclamer porte-parole des commerçants, des touristes et des vrais luchonnais pour se plaindre qu’il n’y a plus d’animation et que les choix qui sont faits ne sont pas assez populaires pour le luchonnais m’interpellent bien entendu.

Non seulement parce que c’est faux, il y a des manifestations, mais pas que populaires ! nous sommes a prés de 75.000€ d’animations en 2021 et en 2022 dont plus d’une dizaine de bal et d’évènements musicaux ! Mais aussi parce que le luchonnais et le touriste n’attendent pas que du populaire.

Mais je rappelle surtout que lorsqu’on est élu, on travaille des projets pour tous et non pas que pour une partie de la population. C’est fondamental.

Je vais me permettre, tout de même, d’expliquer la délibération 35 présentée en conseil municipal objet de la diatribe de Monsieur Gimenez.

Il s’agit de faire connaitre l’Opéra à nos enfants.

Projet travaillé avec l’éducation nationale, projet qui a mobilisé les enfants et les enseignants de plusieurs écoles primaires (de Luchon et d’hors Luchon) des élèves et équipes pédagogiques du collège et du Lycée.

Puisqu’il intéresse le corps enseignant et l’éducation nationale, personne ne peut douter de sa qualité.

Puisqu’il concerne l’éducation de nos enfants, personne ne doutera de l’intérêt pour la population et l’avenir du territoire.

C’est un projet qui a démarré en 2021, et qui a été mis en place dès la rentrée 2021. Ce n’est donc pas une nouveauté.

Ainsi que cela avait été annoncé lors de la campagne, un comité d’Animation de la ville sera prochainement mis en place. Il comprendra des élus ( majorité et oppositions), des représentants des socio-professionnels du pays de Luchon, bien-sûr des habitants de Luchon, tous accompagnés par des agents de la mairie dont le métier est de monter les projets choisis par les élus.

Parce que, toujours pour répondre à Jean-Christophe, tout comme les services de la mairie ne sont pas formés à la gestion d’un hôtel  ou à la conduite d’un petit train, tout comme nous, les élus, nous ne sommes pas arrivés en connaissant d’emblée  les marchés, les finances, les règles à respecter.

Sept conseillers se sont abstenus sur cette délibération 35, dont 5 de votre propre majorité. C'est surprenant, non ?

La surprise c’est votre étonnement. Nous ne sommes pas en Union soviétique. Chacun vote en conscience pour le bien de Luchon, étant entendu qu’un débat interne entre élus a eu lieu en amont

Jean Christophe est connu du luchonnais pour sa capacité à collecter les infos, à jouer l’émissaire ou le cheval de Troie, mais aussi pour sa verve et ses interventions dites spontanées mais écrites et travaillées. Mon prédécesseur en avait déjà fait les frais.

Il a, hier, cependant tenu a préciser dans son allocution, qu’il souhaitait rester dans l’équipe .

Je vais donc m’atteler à réfléchir à comment expliquer les projets en cours, pour que Jean Christophe se les approprie mieux et communique  positivement. C’est ça une Equipe !

Pouvez-vous résumer en quelques phrases le projet de cet "opéra comique" au centre de la polémique soulevée par Jean-Christophe Gimenez ? Le coût de ce projet est-il démesuré par rapport aux finances de la ville ?

Ce projet est ancien et a vu le jour il y a plus d’un an. C’est au départ un projet pédagogique puisqu’il associe 11 classes scolaires du pays de Luchon : Ecoles de Luchon, de Montauban, d’Oô et de Saint-Béat. Ce projet a été accueilli et porté avec enthousiasme par tous les enseignants des écoles et c’est avec fierté que ces derniers y ont participé.

Le concept, loin de la notion d’élitisme trop facilement véhiculée, est de faire découvrir le monde du spectacle et de la musique aux enfants : ils participent ainsi  coté Scène comme coté décors à toutes les étapes de la création d’un spectacle. Il s’agit ici de "fondre" en un seul opéra une grande partie des airs les plus connus de l’opéra au sens large. C’est un concept inédit encore.

Le produit de cet effort collectif , qui sera conduit en Musique par une philharmonie de musiciens professionnels sera offert au public le soir du Vendredi 1er juillet. Les billets seront bientôt en vente.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
En effet, ce fut un projet fait en concertation avec la mairie mais aussi les établissements scolaires. Nous sommes en Zone rurale isolée . La pédagogie de projets et l'éducation à l'action culturelle a porté ses fruits. Luchon est un des lycées les mieux classés de France. Ce projet a permis une résidence d'artistes, un récital, assister à <br /> la générale de Carmen au Capitole, des rencontres avec le réalisateur de cet Opéra, la construction de certains décors par les élèves de l'école du bois et j'en passe. Nous devons, dans l'intérêt de notre territoire, oeuvrer ensemble. Parler à tort et à travers ne peut que nuire à l'image que l'on donne de Luchon et donc au tourisme. <br /> Merci à M. Azemar et à son conseil municipal pour leur soutien à tous les projets que nous avons proposés. Myriam Dutoit.
Répondre
M
Je me prépare , a mon projet de partir de Bagnères de Luchon, puisqu'il ni a pas moyen de pouvoir se divertir , avec des soirées dansante , surtout a la suite de ces restrictions abusives, et approuver par certains , alors que dans les autres département , il ni a que le choix !
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !