Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Gaspillage : la Haute-Garonne dit OUI au passage onéreux du Relais de la flamme olympique, une journée à plus de 180 000 euros

Publié par Paul Tian sur 31 Juillet 2022, 10:14am

Catégories : #JO2024, #Jeux Olympiques, #Flamme Olympique, #dépenses, #département, #CD31, #Haute-Garonne, #Tarn, #Sport, #inflation, #crise sociale, #dépenses publiques

Gaspillage :  la Haute-Garonne dit OUI au passage onéreux du Relais de la flamme olympique, une journée à plus de 180 000 euros

Alors que de nombreux départements en France ont décidé de ne pas accueillir la flamme olympique en raison du coût excessif demandé par les organisateurs, 180.000 euros avec les taxes, pour des retombées financières très difficiles à évaluer, après deux ans de crise sanitaire du Covid-19, de la guerre en Ukraine et de l'inflation galopante qui plombe les budgets des citoyens, la Haute-Garonne fait le choix contraire et va donc l'accueillir.

Sans perdre de vue que les animations pour cette journée de la flamme olympique sont à la charge... du département !

Georges Méric, le président du département aurait dû s'inspirer de son collègue du Tarn qui en refusant le passage de la flamme olympique dans son département avait précisé que  "demander une telle somme aux départements pour le passage de la flamme est inadmissible, et contraire à l’état d’esprit des Jeux olympiques. Le COJO est censé véhiculer des valeurs plus dignes autour du sport..."

Un président qui avait alors "proposé de réorienter ces crédits pour soutenir le pouvoir d’achat des Tarnais, et de la jeunesse."

La Haute-Garonne aurait été mieux inspirée de dépenser ces 180 000 euros en solidarité avec les petits clubs sportifs du territoire plutôt que de jouer, une fois encore, la carte du paraître... 

Si l'administré lambda apprend qu'on paye 150.000 euros uniquement pour le passage de la flamme, c'est juste impossible !

Brigitte Renaud, vice-présidente du conseil département de Haute-Loire en charge du sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je rajouterai , que si le département a de l'argent a ce niveau, , pourquoi il ne financerai pas des animations ,pour aider certaines villes , a organiser des soirées dansante, puisque il y a des salles déjà aménager pour , ce genres de manifestations, <br /> je citerai en exemple , Bagnères de Luchon, qui possède : la salle Henri Pac , le dancing du casino, <br /> et le Pavillon Normand ! pendant ce temps, au lieu de laisser partir ,les habitants ailleurs , dépenser leur argent , et également des curistes ,ou des touristes , qui ne reviendront peut-être jamais , après avoir constater la morosité de Luchon ! <br /> je pense que ce n'est pas la réouverture de la gare , (qui sera la bienvenue )<br /> ou ce qui était certainement nécessaire , pour la sécurité le changement des télécabines ,<br /> qui fera re venir le monde ,qui c'est organiser ailleurs avec de nouvelles habitudes !<br /> et s'il faut attendre 2024 pour qu'il y ai des animations régulièrement , c'est beaucoup trop long , vu l'ambiance de Bagnères de Luchon !<br /> Messieurs_ Dames,les élus ,a méditer !!!
Répondre
L
pour moi je dit non , a cette manifestation , pratiquement une fortune !<br /> et quand je pense ,que dans notre ville et département ,que nous n'avons rien ,pas de soirée dansante , <br /> alors non , a cette fantaisie !
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !