Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Luchon-Superbagnères - Le Mourtis : jour de grève des salariés de la Régie des stations

Publié par Paul Tian sur 1 Août 2022, 17:54pm

Catégories : #Pyrénées, #Luchon, #Superbagnères, #Le Mourtis, #station de ski, #CD31, #CGT, #syndicat, #grève, #social, #inflation

Luchon-Superbagnères - Le Mourtis  : jour de grève des salariés de la Régie des stations

Le syndicat CGT avait appelé à la grève, ce lundi, les salariés de la Régie des stations de Luchon-Superbagnères, Le Mourtis et Bourg d'Oueil (lire ici).

Un jour de grève qui est une réussite, m'indique le délégué syndical CGT,  Dimitri Ilieff, "avec plus de 25 salariés grévistes et présents sur le site du Mourtis, ce 1er août,  ce qui représente plus de 50% des effectifs en période estivale".

Un délégué qui regrette cependant que "la direction n'a cependant fait aucun pas" vers les salariés, se contentant de confirmer le rendez-vous fixé le 17 août dans l'après -midi".

Les salariés grévistes ont décidé de "mettre en pause ce mouvement" jusqu’au 17 août" tout en souhaitant que "notre direction prenne conscience que nous sommes capables de très fortement nous mobiliser, de bloquer toute activité sur nos sites, de mettre en place de telles actions en saison hivernale avec un impact beaucoup plus important, et que par conséquent nous attendons de réelles propositions le 17 août."

--------------------------------------------------

J'avais posé deux questions à Dimitri Ilieff, délégué syndical CGT, à la suite de la réunion de jeudi dernier avec la direction de la régie. Je n'avais pas eu le temps de publier ses réponses.

Les voici donc, avec un peu de retard...

Après avoir lancé votre préavis de grève, vous avez obtenu une réunion jeudi dernier. Etes-vous satisfait de cette rencontre ? Avez-vous obtenu des avancées... ?

Nous ne sommes pas satisfaits de la réunion. Notre direction a prétendu dès le début de la rencontre de ne pas avoir été informée de notre souhait d'organiser des négociations et s'est dite surprise des méthodes employées. Nous leurs avons rappelé que Mme Bajolle avait été informée oralement le 4 Juillet dernier, que dans la foulée le 6 juillet un mail avait été adressé à Mr Méric, Mme Bajolle et Mr Rival afin d'en informer les principales personnes concernées... Nous sortons de la réunion sans aucune avancée si ce n'est la promesse d'un rendez-vous durant la deuxième quinzaine de septembre, date à laquelle Mme Bajolle sera sur les différents sites de la Régie pour présenter notre nouveau directeur... là où le temps et les circonstances manqueront très certainement à la réalisation de négociations sérieuses.

Dans le quotidien régional "La Dépêche" de samedi, la vice-présidente du Syndicat Mixte Haute-Garonne Montagne indique que vos "revendications ont été entendues..." Partagez-vous cet optimisme ?

J'espère que nos revendications ont été entendues... mais je me permets d'en douter au vu de la première réunion. C'est pourquoi l'appel à la grève a été maintenu. Lors de ce premier jour de grève (ce lundi 1er Août), il est important pour tous les salariés de la Régie de rappeler à notre direction que nous sommes capables de nous unir pour des augmentations de salaires qui nous concernent tous, que nous sommes capables de défendre nos revendications, en communiquant avec la presse, la clientèle, les sociopro, en bloquant l'exploitation de nos stations. Il est important de leurs rappeler que si cela est possible en période estivale, l'impact sera d'autant plus grand en saison hivernale. Il est important de rappeler à notre direction que nous nous inquiétons pour nos stations, au niveau notamment du manque de personnel, voire même de la fuite de ce dernier, du manque d'attractivité au niveau du recrutement. Nous nous inquiétons, par dessus tout, des conditions de vie précaires de certains de nos salariés. Nous étions une vingtaine à nous réunir jeudi 21 juillet et soutenir de manière unanime les revendications défendues et le dépôt d'un préavis de grève afin de rapidement nous faire entendre par notre direction et d'améliorer nos salaires, et nos conditions de travail ! J'espère que cette mobilisation poussera nos dirigeants à revenir vers nous rapidement pour de sérieuses négociations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !