Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Grève des salariés de la blanchisserie : mes questions à Eric Azémar, maire de Luchon

Publié par Paul Tian sur 14 Septembre 2022, 11:34am

Catégories : #Luchon, #blanchisserie, #thermes, #grève, #Eric Azémar, #maire, #économie, #comminges, #Haute-Garonne

(Photo archives © Paul Tian)

(Photo archives © Paul Tian)

Lundi et mardi, le personnel de la blanchisserie, inquiet pour son avenir, s'est mis en grève (lire ici). Vous avez reçu une délégation du personnel, lundi après-midi. Avez-vous pu les rassurer ?

J’ai en effet reçu une délégation des représentants de la CGT et non du personnel qui est représenté par les membres élus du C.S.E... j’ai ensuite reçu dans la foulée une trentaine de curistes mécontents de ne pas avoir de serviettes et de peignoirs. 300 curistes sont arrivés ce lundi et tous n’ont pas pu avoir de serviettes à cause de la grève du personnel de la blanchisserie.

L’image que l’on donne ainsi de notre établissement thermal à ces curistes est désastreuse, surtout pour ceux qui viennent à Luchon pour la première fois.

En ce qui concerne les craintes du personnel, elles ne concernent que le réemploi en 2023 des saisonniers qui travaillent à la blanchisserie des thermes, les titulaires de CDI seront repris en mairie.

Pour ces saisonniers, j’ai pris des engagements au-delà de ce que la réglementation du travail m'oblige à faire.

Est-ce que la blanchisserie va fermer à la fin de la saison thermale suite à la reprise des Thermes par le groupe landais Arenadour ?

Il faut savoir que la reprise des thermes par le groupe Arenadour se fait exactement comme le stipule le cahier des charges rédigé par mon prédécesseur et son équipe :

  • Le contrat que nous avons signé, et que nous avons trouvé à notre arrivée à la mairie, n’a jamais prévu que la blanchisserie de Luchon fasse partie de la reprise de l’établissement thermal par Arenadour.

Il faut être clair. Il ne nous a pas été possible de réintégrer la blanchisserie dans le contrat car il aurait alors fallu recommencer tout le processus de recherche d’un repreneur et on se souvient combien il a été difficile de trouver un seul repreneur pour nos thermes ! Recommencer le processus aurait pris plusieurs années, sans aucune certitude de trouver un repreneur avec ces nouvelles conditions mais avec la certitude que nos thermes vieillissants n’auraient tout simplement pas pu rester ouverts !

La blanchisserie reste donc communale. Cette blanchisserie est obsolète, c'est probablement la raison pour laquelle elle n'a pas été inclue dans le contrat de reprise ! D’ailleurs à ce jour sur les trois lave-linge de la blanchisserie deux sont en panne !

Je regrette ici, publiquement, qu'aucun investissement n'ait été fait par la précédente équipe municipale à la blanchisserie des thermes, investissements qui auraient permis sa survie.

Assurément, nous n'en serions pas à ce point, aujourd'hui...

Quand tout va bien, les capacités maximales de lavage de linge de notre laverie sont de deux tonnes par jour. Pour faire face à l'augmentation prévue de curistes et de clients du nouveau centre thermo-ludique, Arenadour demande la certitude de pouvoir faire laver 5 tonnes de linge par jour. Il faut donc refaire une blanchisserie neuve  pour pouvoir répondre à cette demande. C’est un investissement de plusieurs millions d’euros qui ne pourra jamais être amorti car les coûts de fonctionnement sont trop lourds.

Sans perdre de vue que la blanchisserie actuelle est située en zone violette dans le Plan de Prévention des Risques Naturels : elle ne peut donc pas, a priori, être reconstruite dans cette zone.

De plus, tout le matériel et le bâtiment ne sont pas aux normes d’une installation industrielle de cette puissance et de cette nature.

Nous avions obtenu la prolongation de l’autorisation de l’exploitation jusqu’à la fin de l’année et pas au-delà, étant entendu que nous fermions la blanchisserie à  la fin de l’année.

Pour rester ouvert, et suivant nos engagements auprès de l'administration, nous avons fait en 2022 des travaux de confort et de mise en sécurité, des travaux qui nous sont reprochés par les employés car ils ont pris ces travaux comme le gage de la pérennité de la blanchisserie...

(Propos recueillis par Paul Tian)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !