Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Démantèlement d'un réseau de passeurs : après l'article de "La Dépêche", le maire de Fos, Pascal Penetro, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur "Sud Radio"

Publié par Paul Tian sur 5 Octobre 2022, 17:04pm

Catégories : #Comminges, #Haute-Garonne, #migrants, #passeurs, #clandestins, #Fos, #média, #Pascal Penetro, #polémique, #sud radio, #Jean-Jacques Bourdin, #légalisation du cannabis

(Photo illustration © JPL / archives blog)

(Photo illustration © JPL / archives blog)

Autant dire que le traitement par le quotidien régional "La Dépêche" de l'interpellation de passeurs de migrants clandestins, la semaine dernière, à Fos, à la frontière franco-espagnole, n'est pas passé inaperçu... avec ce titre "tapageur" : 

"Haute-Garonne : le passeur de migrants arrêté à Fos, les villageois sous le choc"

Pascal Penetro, le maire de Fos, n'a pas "digéré" ce traitement de l'info. Il le dit dans un article de "La Petite Gazette de Fos" :

"Notre vallée a toujours été un point de passage. En 36, avec les Républicains espagnols qui fuyaient le franquisme, dont mon grand-père, pendant la seconde guerre mondiale, avec les résistants et les Juifs qui fuyaient le nazisme, ou encore aujourd’hui avec les migrants qui fuient les guerres ou la famine de leur pays. On appelle ça les chemins de la liberté !" écrit en préambule le premier magistrat, avant de s'en prendre à "La Dépêche" :

"...l’article concernant ces arrestations et la photo du cœur de village le jour du marché, paru dans la presse régionale, est totalement scandaleux par le doute qu’il jette sur un village qui apparaît comme une plaque tournante d’un trafic ! Non ! la population de Fos n’est pas « sous le choc », la très grande majorité des Fosséens a le passage dans le sang, sait ce que la vie difficile veut dire et aime l’accueil et le partage..."

Le premier magistrat espérant "obtenir un droit de réponse à cet article afin de clarifier les choses et de laver l’affront fait à notre village..."

En attendant ce "droit de réponse", Pascal Penetro était donc, ce mercredi matin "chez Bourdin" pour "parler vrai". 

Vous pouvez l'écouter en cliquant sur le lien ci-après :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !