Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


La luchonnaise Sandrine Bautista-Jollivet adhère au nouveau parti "Les Écolos" créé par le vice-président de la région Île-de-France, Yann Wehrling

Publié par Paul Tian sur 7 Octobre 2022, 10:45am

Catégories : #environnement, #climat, #Les Ecolos, #parti, #politique, #Luchon, #Pyrénées, #Sandrine Bautista-Jollivet, #Yann Wehrling, #Les Républicains, #Valérie Pécresse, #IDF, #société

La luchonnaise Sandrine Bautista-Jollivet adhère au nouveau parti "Les Écolos" créé par le vice-président de la région Île-de-France, Yann Wehrling

Un nouveau parti écolo vient de naître. D’ailleurs, il se nomme tout simplement… "Les Écolos" ! C’est Yann Wehrling, vice-président de la région Île-de-France en charge de la transition écologique, de la biodiversité et du climat, et ex-soutien de Valérie Pécresse durant la dernière élection présidentielle, qui est à l’origine de ce nouveau parti écologiste de "centre-droit" dédiée à "l’écologie modérée".

Pour Yann Wehrling, l’écologie "doit sortir du radicalisme politique dans lequel certains veulent l’enfermer" (Le Figaro).

Pour celui qui fut secrétaire général des Verts en 2005, "L'écologie a été kidnappée par les radicaux et il n'y a pas d'offre aujourd'hui en France pour ceux qui s'intéressent à ces questions sans vouloir les aborder de manière radicale.." (Le Figaro).

Une luchonnaise a rejoint "Les Écolos". Fervente soutien de Valérie Pécresse et militante LR, Sandrine Bautista-Jolivet avait mis en place le groupe "Libre choix des femmes pyrénéennes" en soutien à la candidate LR, au cours de la présidentielle (lire ici).

Elle vient de quitter "Les Républicains" et devient donc adhérente au nouveau parti "Les Éclos". Elle répond à mes questions :

Après la dernière campagne présidentielle, où vous souteniez Valérie Pécresse, vous avez quitté "Les Républicains". Par lassitude de la vie politique ?

J’ai quitté la vie politique et militante LR personnellement, c’est une décision prise récemment mais qui m’interrogeait depuis longtemps. Un fait très personnel a été déclencheur mais pas que... J’ai aussi essuyé un cumul de déceptions à mon égard depuis quelques années et surtout j’ai été très déçue du comportement de certains de notre famille politique à qui j’ai donné de mon temps de mon militantisme et de ma confiance tout au long de ces années, qui ont fait capoter l’élection de Valérie Pécresse. Je garde malgré tout un œil sur la politique nationale dont on se sent tous concernés, je reste chez "Libres" le parti de Valérie Pécresse et depuis peu je suis donc adhérente au nouveau parti "Les Écolos".

Toutefois, vous m'indiquez vous lancer dans cette nouvelle "aventure" avec votre adhésion à ce nouveau mouvement  "Les Ecolos". Pouvez-vous nous en parler ?

Oui tout à fait, j’ai choisi de rejoindre "Les Écolos" en tant qu’adhérente, qui est un parti politique naissant créé par Yann Wherling, qui vient de présenter d’ailleurs son plan d’adaptation climatique pour la régionÎle-de-France. Ce parti est composé de plusieurs "pecressistes" mais aussi d’élus autres et spécialistes du climat, de l’écologie et de l’environnement. L’écologie est aujourd’hui la risée de la politique car mal représentée, on trouve une quantité de partis mais pas la qualité escomptée. Ce parti "Les Écolos" va mener un véritable combat d’actions, d’améliorations et de solutions pour donner un vrai sens politique à l’écologie.

Pourquoi ce nouvel engagement ? Juste parce que le "climat" est actuellement porteur ou cela résulte-t-il d'une plus profonde réflexion ?

Tout d’abord et comme vous le savez, je suis native de Luchon ,vallée pyrénéenne, et "Reine des Pyrénées", j’ai grandi entourée de nature, de verdure et de biodiversité exceptionnelle. C’est dans le sang, c’est dans le cœur...

Donc je me suis sentie concernée très tôt par notre magnifique environnement et comme tout Luchonnais ou habitant du Pays de Luchon, la garantie de l’écologie est essentielle à mes yeux.

L’écologie doit s’inscrire aujourd’hui dans une démarche politique mais pas dans une démarche politique politicienne, je parle du mot politique au sens étymologique du terme "qui concerne le citoyen", soit qui concerne aussi l’environnement, "aider et protéger la biodiversité, préserver l’environnement, améliorer la transition écologique".

Et c’est ce que propose le parti créé par Yann Wherling : face aux perturbations climatiques, aux espèces en voie de disparition ou en surnombre, aux facteurs néfastes à notre santé comme la pollution et les particules fines et face à des tas d’autres causes, il n’y avait pas d’avancée dans la multitude des partis écologistes autres qui existaient déjà et "Les Écolos" est le parti de l’écologie raisonnable indispensable et durable.

Voilà les raisons de mon engagement en tant qu’adhérente, je le précise .

Vous restez toujours fidèle à Valérie Pécresse ?

"J’ai choisi Valérie et c’est pour la vie !" (rires).

Bien sûr que je reste fidèle à Valérie, je suis toujours adhérente "Libres !" son parti politique, comme je l'ai dit un peu plus haut, et j’ai aussi fait le choix de poursuivre avec mon groupe créé pour la campagne présidentielle "Libre-Choix de Femmes Pyrénéennes avec Valérie Pécresse", il est toujours très actif sur les réseaux mais aussi en réel avec quelques visios ou balades citoyennes où je ne manque pas de mettre en valeur tout son travail.

Valérie fait rayonner sa région Île-de-France dans tous les domaines et particulièrement dans le domaine de l’écologie urbaine notamment avec Yann Wherling.

Je resterai un soutien sans faille de Valérie, elle le sait et elle le vaut bien !

La luchonnaise Sandrine Bautista-Jolivet

La luchonnaise Sandrine Bautista-Jolivet

Yann Wehrling, président du nouveau parti "Les Écolos"

Yann Wehrling, président du nouveau parti "Les Écolos"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !