Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Politique : Le député Joël Aviragnet les qualifie de "mauvais perdants", les Insoumis du Comminges lui répondent

Publié par Paul Tian sur 10 Octobre 2022, 17:00pm

Catégories : #Politique, #Insoumis du Comminges, #Joël Aviragnet, #député, #PS, #NUPES, #LFI, #Comminges, #Haute-Garonne, #Carole Delga

(Photo © Assemblée nationale)

(Photo © Assemblée nationale)

Comme ils l'avaient indiqué lors de la campagne des dernières législatives, les Insoumis du Comminges veillent à l'activité du député de la 8e circonscription de la Haute-Garonne, Joël Aviragnet.

Le 24 septembre dernier, lors d'un entretien accordé au quotidien régional "La Dépêche" sur son début de mandature, le député avait envoyé "une pique" aux Insoumis du Comminges en déclarant qu'ils étaient "surtout des mauvais perdants qui ne connaissaient pas grand chose au fonctionnement de l'institution"(assemblée nationale).

Pour rappel, lors des élections législatives de juin dernier, Les Insoumis du Comminges, EELV  et Génération.s avaient soutenu Annabelle Fauvernier face au député sortant socialiste. Aucun des deux n'avait reçu "officiellement" l'investiture de la NUPES.

Voici la réponse des Insoumis du Comminges au député Joël Aviragnet, dans leur communiqué que je publie dans son intégralité :

"Monsieur Le Député,

Vous avez qualifié les Insoumis du Comminges de "mauvais perdants" mais qui sont les grands perdants de votre faible participation aux scrutins publics à l'Assemblée Nationale ? Vous vous êtes donné pour mission de porter les voix des Commingeois.es et des Savèsien.nes à Paris.

En ce sens, combien de nos concitoyen.nes souhaitant l'augmentation des salaires auraient voulu pouvoir voter pour le SMIC à 1500 euros ?

D'après vos dires, les Insoumis du Comminges ne connaissent pas le fonctionnement des institutions.

Nous sommes un mouvement composé de citoyen.nes engagé.es et non des professionnel.les de la politique. Pour autant, nous n'ignorons pas l'importance du vote des parlementaires pour amender, adopter ou rejeter un texte de loi.

Dans vos professions de foi, vous avez indiqué aux électeurs que vous continuerez à vous battre contre les mesures injustes de la majorité présidentielle.

Rappelons que vous avez participé à 11 scrutins publics sur 191.

En tant que représentant des citoyen.nes d'une circonscription où l'abstention concerne environ une personne sur deux aux dernières élections législatives, ne pensez-vous pas que vous risquez de conforter l'idée que le vote serait inutile ?

On entend souvent de la part de nos concitoyen.nes que les politicien.nes font des promesses qu'ils ne tiennent pas une fois élus.

Dans votre réponse à notre communiqué, vous avez indiqué que vous étiez à Paris durant le mois de septembre. Cependant les 13, 20, 26 et 27 septembre, il y a eu 5 réunions de commission à laquelle vous appartenez. Or vous étiez encore absent non-excusé à chacune d'elle.

D'autre part, nous constatons que vous ne faites déjà plus parti du groupe de travail sur l'accès aux soins dans lequel vous avez été nommé le 2 août 2022.

Nous sommes donc en droit de nous interroger sur votre activité parlementaire à Paris.

Enfin, le 20 juillet dernier, vous avez déclaré vouloir organiser des forums citoyens et des débats ouverts à tou.tes. Qu'en est-il ? En effet, il nous apparaît essentiel d'impliquer la population et de restaurer une relation de confiance entre élus et citoyen.nes.

Soucieux d'instaurer une plus grande transparence dans la vie parlementaire de notre pays, nous nous engageons à rester vigilants et nous ne manquerons pas d'en informer nos concitoyen.nes.

Respectueusement"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !