Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Pour tirer les canards, le chasseur fait abattre des dizaines de peupliers sur le terrain... de son voisin

Publié par Paul Tian sur 31 Octobre 2022, 12:39pm

Catégories : #nature, #environnement, #arbre, #chasseur, #chasse au gabion, #canard, #massacre à la tronçonneuse, #plainte, #gendarme, #biodiversité, #Natura 2000, #peuplier, #animaux, #Manche, #Terre-et-Marais

Pour tirer les canards, le chasseur fait abattre des dizaines de peupliers sur le terrain... de son voisin

Cette histoire incroyable se passe à Terre-et-Marais, dans la Manche ! Pour pratiquer la "chasse au gabion", une technique qui consiste à attirer les canards près de plans d'eau et de les tirer à l'affut depuis un poste dissimulé sur la berge, ce chasseur a fait abattre des dizaines de peupliers qui faisaient obstacle à la lumière et l'empêcher d'utiliser sa mare pour s'adonner à sa pratique...

Des arbres qui non seulement se trouvaient dans une zone protégée Natura 2000 mais sur le terrain de ses voisins ! 

"On a touché à notre patrimoine, c’est inadmissible. On ne peut pas laisser passer cela. Nous n’avions rien demandé. Trois rangées d’arbres plantés il y a une quarantaine d’années ont été coupées sans notre accord. Regardez le résultat" se désole l'un des co-propriétaires du terrain, dans le quotidien "La Presse de la Manche".

Le chasseur ne conteste pas son "massacre à la tronçonneuse" mais évoque un accord tacite avec le grand-père à qui appartenait le terrain, avant qu'il ne le donne à ses petits-enfants.

Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie de Carentan.

Et le chasseur, qui ne semble pas manquer de toupet, a lui aussi déposé plainte pour "diffamation" tout en minimisant son action en affirmant que "ce n'est pas une catastrophe écologique..."

La suite au tribunal ?

Un agent des services de l’Office français de la biodiversité (OFB) explique dans "La Presse de la Manche" que "Des autorisations sont nécessaires si on veut faire abattre autant d’arbres dans cet habitat d’espèces protégées. Le bocage accueille aussi une grande biodiversité. Il n’y a vraisemblablement pas eu de demande d’abattage mais cela nécessite des vérifications. Une enquête a été ouverte".

Pour tirer les canards, le chasseur fait abattre des dizaines de peupliers sur le terrain... de son voisin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
celui là ce doit -¨être gonflé comme un melon !!!!!
Répondre
L
ces chasseurs sont de plus en plus vicieux, c'est a croire qu'il on été drogués par une subtense particulièrement nocive pour leurs neurones,,
Répondre
M
Les chasseurs sont décidément un fléau !!
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !