Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Démographie : 327 000 habitants de plus en Haute-Garonne en 2070

Publié par Paul Tian sur 25 Novembre 2022, 09:32am

Catégories : #Occitanie, #Haute-Garonne, #Hérault, #Tarn, #INSEE, #démographie, #projection, #France

Démographie : 327 000 habitants de plus en Haute-Garonne en 2070

L'INSEE a publié, mercredi, ses projections démographiques pour 2070. L'Occitanie devrait être la région de France avec la plus forte progression démographique dans les 50 prochaines années, avec 824 000 habitants supplémentaires.

Une poussée démographique concentrée principalement dans deux départements : 

  • Hérault : + 271 000 habitants (+ 27,6%) : 1 159 220 habitants en 2018 ;  1 430 000  en 2050 et 1 479 000 en 2070.
  • Haute-Garonne : + 327 000 habitants (+ 27,3%) : 1 380 672 habitants en 2018 ;  1 707 000 en 2050 et 1 757 000 en 2070.

 

Dans les autres départements :

 

  • Ariège : 153 066 habitants en 2018 ; 155 000 en 2050 et 156 000 en 2070
  • Aude : 372 806 habitants en 2018 ; 394 000 en 2050 et 395 000 en 2070
  • Aveyron : 279 274 habitants en 2018 ; 282 000 en 2050... et 276 000 en 2070
  • Gard : 745 458 en 2018 ;  770 000 en 2050... et 763 000 en 2070
  • Gers : 191 283 en 2018 ; 195 000 en 2050 et 194 000 en 2070
  • Lot : 173 929 habitants en 2018 ; 176 000 en 2050 et 173 000 en 2070
  • Lozère : 76 520 en 2018 ; 77 000 en 2050 et 76 000 en 2070
  • Hautes-Pyrénées : 229 191 en 2018 ; 223 000 en 2050 et 220 000 en 2070
  • Pyrénées-Orientales : 476 357 habitants en 2018 ; 515 000 en 2050 et 514 000 en 2070
  • Tarn : 388 596 en 2018 ; 420 000 en 2050 et 424 000 en 2070
  • Tarn-et-Garonne : 259 124 ; 282 000 en 2050 et 283 000 en 2070. 

 

 

Méthodologie

L'évolution de la population d'un territoire dans le temps résulte de l'interaction entre trois composantes démographiques : les naissances, les décès et les migrations. Le modèle Omphale 2017 propose, comme Omphale 2010 précédemment, une modélisation de ces composantes à partir de l'observation récente des comportements démographiques.

Le modèle Omphale 2017 est utilisé pour réaliser des projections sur la période 2013-2050, sur toute zone géographique de plus de 50 000 habitants. Il fait appel aux populations par sexe et âge au 1er janvier 2013, issues du recensement de la population.

Les divers quotients sont calculés en 2013 sur la zone. Par la suite, ils évoluent selon les hypothèses définies par l'utilisateur. Dans les scénarios standard, les quotients démographiques évoluent comme le niveau national qui prolonge les dernières tendances de fécondité et de mortalité. Les quotients de migrations internes sont maintenus constants. Ces projections ne peuvent s'assimiler à des prévisions car on ne peut associer une probabilité aux différents hypothèses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !