Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Bouclier tarifaire : en Occitanie, 3 300 artisans boulangers et pâtissiers en "grave péril", Carole Delga demande au gouvernement de "sauver la profession"

Publié par Paul Tian sur 6 Décembre 2022, 11:39am

Catégories : #baguette, #UNESCO, #boulangerie, #bouclier tarifaire, #faillite, #fermeture, #occitanie, #Carle Delga, #crise énergétique, #économie, #Haute-Garonne, #Tarn, #pain

Bouclier tarifaire :  en Occitanie, 3 300 artisans boulangers et pâtissiers en "grave péril", Carole Delga demande au gouvernement de "sauver la profession"

Carole Delga au secours des artisans boulangers. Ce week-end, la présidente de la région Occitanie a interpellé la Première ministre Elisabeth Borne pour que l'Etat puisse au plus vite inclure "les artisans boulangers dans le bouclier tarifaire" pour "sauver la profession".

Voici, ci-après, le communiqué de presse de la Région :

 

 

Carole Delga : "L’Etat doit inclure les artisans boulangers dans le bouclier tarifaire"

L’inflation actuelle, des matières premières comme de l’énergie, s’abat sur les industries et les commerces. Face à cette situation, les mesures de l’Etat ne prennent pas en compte la situation des artisans boulangers et pâtissiers (code APE 1071C) exclus du bouclier tarifaire.

Carole Delga demande au gouvernement de prendre rapidement les mesures nécessaires pour sauver la profession :

"Alors que les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette française viennent de faire leur entrée au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco, nos 35 000 artisans boulangers et pâtissiers, dont 3 300 en Occitanie, sont en grave péril.

"L’explosion des prix de l’énergie a un impact particulièrement lourd pour la profession, dont l’activité repose pleinement sur l’usage des fours à pain et des chambres froides.

"Accouplée à la hausse des prix des matières premières, avec plus 15% sur le prix de la farine ou des œufs et jusqu’à 100% sur celui de la levure, certains artisans boulangers ont déjà annoncé leur fermeture définitive.

"La situation est d’autant plus dure, qu’ils font face à la concurrence des grandes surfaces, qui bénéficient de l’aide de l’Etat et, pour certaines, cassent le prix de la baguette.

"Les artisans boulangers ne peuvent prétendre qu’à l’amortisseur d’électricité. Mais ils sont exclus du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement qui limite la hausse des prix de l’énergie à 15%, puisque la puissance de leur compteur électrique excède le plafond des 36 kilovoltampères fixé par l’Etat.

"J’ai interpellé la Première ministre ce week-end pour que la situation soit rapidement réétudiée et qu’une révision soit faite pour sauver les artisans boulangers et pâtissiers français. Le bouclier tarifaire doit leur être appliqué sans condition, ni restriction de consommation ou de puissance."

(Communiqué de presse)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
cela ne fait rien , si nous n'avons plus d 'artisans boulangers , le pain viendra d' Ukraine , si les décideurs le souhaite!!!!! ou de Chine ??
Répondre
L
Bonjour,<br /> <br /> Le boucher tarifaire ? Mignon
Répondre
P
Bonjour. Merci pour votre vigilance :-) Heureusement que ce n'était pas dans le titre...

Archives

Nous sommes sociaux !