Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Haute-Garonne : plus de 3 000 armes et près de 95 000 munitions collectées en une semaine

Publié par Paul Tian sur 6 Décembre 2022, 10:46am

Catégories : #Haute-Garonne, #collecte nationale, #arme, #munitions, #gendarmerie, #police, #Saint-Gaudens, #ministère de l'intérieur, #Occitanie

Haute-Garonne : plus de 3 000 armes et près de 95 000 munitions collectées en une semaine

L'opération nationale d'abandon d'armes trouvées ou héritées a eu du succès en Haute-Garonne, indique la préfecture dans un communiqué de presse (lire ci-après). Une opération qui aura permis de collecter 3 092 armes à feux et 94 852 munitions dans le département, entre le 25 novembre et le 2 décembre. 

Du 25 novembre au 2 décembre inclus, une opération nationale de remise volontaire d’armes à l’État a eu lieu sur tout le territoire national.

En Haute-Garonne, cette opération a été un franc succès, grâce la mobilisation des forces de sécurité intérieure, militaires de la gendarmerie de Muret et fonctionnaires de la police nationale des commissariats de Blagnac et de Saint-Gaudens, et grâce aux Haut-Garonnais, qui ont été très nombreux à saisir cette opération exceptionnelle pour se mettre en conformité avec la législation.

En Haute-Garonne, sur l’ensemble des 3 sites, 3 092 armes à feux et 94 852 munitions ont été collectées pour destruction.

255 personnes, ont également été aidées par les services de la préfecture pour créer un compte permettant d’enregistrer des armes acquises par héritage.

Par ailleurs, pour des personnes qui souhaitaient abandonner des armes mais qui n’ont pas pu se déplacer, les forces de sécurité rentreront en contact avec elles afin d’organiser la récupération de ces armes.

De même, quelques engins de type explosifs ont été signalés. Le service de déminage a commencé à rentrer en contact avec elles afin de les collecter.

Pour Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, "Le but de cette opération était de récupérer un maximum d’armes détenues irrégulièrement ou d’en assurer la traçabilité lorsque le détenteur souhaite les conserver. Cette opération répondait donc à un enjeu de sécurité publique : lutter contre les violences intra-familiales et de voisinage, prévenir les vols d’armes à l’occasion de cambriolages et les accidents domestiques. Je salue le civisme de nos concitoyens qui ont rapporté des armes et la mobilisation des forces de sécurité intérieure."

A partir du 3 décembre 2022, l’enregistrement de l’arme héritée ou détenue reste possible dans le SIA (ici). L’abandon d’armes peut également se faire, comme habituellement, auprès des commissariats et brigades.

(Communiqué de presse)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !