Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Sanglier poignardé par un enfant sur les ordres de son père : la Fondation 30 Millions d’Amis demande l’interdiction de la chasse aux mineurs

Publié par Paul Tian sur 13 Décembre 2022, 11:47am

Catégories : #chasse, #polémique, #enfant, #sanglier, #couteau, #vidéo, #marne, #Fondation 30 Millions d'Amis, #animaux, #interdiction de la chasse aux mineurs

Sanglier poignardé par un enfant sur les ordres de son père : la Fondation 30 Millions d’Amis demande l’interdiction de la chasse aux mineurs

La Fondation 30 Millions d’Amis demande au ministre de la Transition écologique et solidaire Christophe Béchu d’interdire aux mineurs, non seulement l’acte de chasse à l’aide d’un fusil, mais aussi le fait de pouvoir achever, à l’arme blanche, un animal blessé ou aux abois (lire ci-après).

Cette demande fait suite à la vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux, en novembre dernier, par un père de famille dans laquelle on voit un garçonnet, âgé d’une dizaine d’années, achever un sanglier avec un couteau, sur ordre de son père chasseur.

Une vidéo retirée par la suite par le père, mais qui a été sauvegardée par le naturaliste et militant anti-chasse, Pierre Rigaux, qui a porté plainte au parquet de Châlons-en Champagne, dans la Marne.

Une enquête a été ouverte et la gendarmerie a été saisie, ainsi que l’Office français de la biodiversité.

Le parquet de Châlons-en-Champagne a également, dans le cadre de l’enquête ouverte, saisi le juge des enfants afin de vérifier si l’attitude du père de famille n’est pas constitutif du délit d’abandon moral, précise "France Bleu", alors que dans la vidéo on le voit donner des ordres à son fils pour achever le sanglier blessé, à coups de couteau.

"La Fondation 30 Millions d’Amis demande au ministre de la Transition écologique et solidaire Christophe Béchu d’interdire aux mineurs, non seulement l’acte de chasse à l’aide d’un fusil, mais aussi le fait de pouvoir achever, à l’arme blanche, un animal blessé ou aux abois.

En 2019, une proposition de réforme visant à interdire la participation active ou passive des mineurs à la chasse a été couronnée du prix Jules-Michelet, dans le cadre du Diplôme universitaire en droit animalier de l'Université de Limoges, parrainé par la Fondation 30 Millions d'Amis. Une proposition de loi qui pourrait inspirer le législateur.

La France rejoindrait ainsi d’autres pays – comme la Suisse, les Pays-Bas ou certaines régions d'Argentine – qui ont limité la délivrance du permis de chasse aux majeurs. En l’absence d’une telle réforme, le législateur français pourrait être sommé par l’Europe.

"Deux libertés sont mises en balance : d'un côté, la liberté d'amener ses enfants et de les faire participer à des activités, et de l'autre, la protection de l'enfance... Saisie en ce sens, la Cour européenne des Droits de l'Homme pourrait faire prévaloir le droit de l'enfant, sur le fondement des conventions qui le protègent" , explique Hélène Barbry, la lauréate du prix Jules-Michelet."

(Fondation 30 Millions d'amis)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !