Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


Faire du camping sauvage sur le Mont-Blanc : un rêve "interdit" qui pourrait coûter très cher à ces deux youtubeurs

Publié par Paul Tian sur 2 Janvier 2023, 10:36am

Catégories : #Alpes, #Mont-Blanc, #alpinisme, #youtubeur, #vidéo, #camping sauvage, #interdiction, #plainte, #Saint-Gervais, #Jean-Marc Peillex, #polémique, #tourisme de masse, #montagne

(Capture écran YouTube)

(Capture écran YouTube)

Bien entendu, ces deux youtubeurs se défendent d’avoir voulu faire le buzz… Un buzz qui, comme tout un chacun sait, est le graal de tout… youtubeur ou influenceur !

Donc, ces deux youtubeurs ont fait du camping sauvage, en novembre dernier, vidéo à l’appui, au sommet du Mont-Blanc, site classé où le camping sauvage est… strictement interdit !

Pour Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais Mont-Blanc, il s’agit tout simplement d’un délit qui a été commis par ces deux individus et il a porté plainte.

"Les peines sont lourdes parce que depuis le 1er octobre 2020, un arrêté préfectoral prévoit de très lourdes sanctions contre les contrevenants" précise l’élu qui a fait de la lutte contre le tourisme de masse au Mont-Blanc l'une de ses priorités ! (vidéo ci-après)

Les deux youtubeurs qui ont posté la vidéo intitulée "Dormir au sommet du Mont-Blanc : 9 jours d’expédition" encourent chacun une amende jusqu'à… 150 000 euros et même de la prison !

Dans un entretien à "Alpinemag.fr", les deux jeunes youtubeurs se défendent des "attaques" du maire de Saint-Gervais :

"Contrairement à ce qu’avance monsieur le maire, on ne cherchait pas à faire le buzz, on n'a contacté aucun média… et on n'a pas communiqué outre mesure dessus... la finalité n’était pas de faire une vidéo, mais un projet qui nous intéressait... Pour moi, le bivouac est ancré dans la pratique de l’alpinisme…"

Mais alors pourquoi ces deux jeunes campeurs sauvages qui n’entendaient pas faire de buzz ont-ils mis en ligne leur vidéo ?

La plainte du maire est par ailleurs critiquée par de nombreux acteurs de la montagne et notamment le Comité alpinisme Unesco France qui, précise "Le Dauphiné Libéré" ne comprend pas "cette attaque contre deux jeunes pratiquants ayant arpenté la voie normale du plus haut sommet de l’Europe occidentale hors saison, en dehors de la période d’ouverture des refuges et sans prendre de remontées mécaniques..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !