Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Mar

Luchon : quand le sens unique de l'allée d'Etigny fait débat... sur les réseaux sociaux

Publié par Paul Tian  - Catégories :  #Luchon, #Facebook, #réseaux sociaux, #allée d'étigny, #sens unique, #circulation, #stationnement, #mairie, #commerçant, #débat, #Anthony Boutique, #Christophe Deschamps, #ACAPL Luchon Passion, #Eric Azémar, #schéma directeur, #actualité

(Photo archives du blog © Nicolas L.)

(Photo archives du blog © Nicolas L.)

Les réseaux sociaux, si souvent décriés, sont aussi parfois, l'occasion de débats passionnés. Dernier exemple en date, la question posée par un commerçant de Luchon sur l'allée d'Etigny en sens unique depuis juillet 2020.

Une mise en place d'un sens unique sur cette artère emblématique de la cité thermale qui s'inscrit dans le cadre plus général du futur schéma directeur urbain et fait partie intégrante du programme de réaménagement de la ville, avec la future télécabine "Crémaillère Express" (lire ici).

Donc sur sa page "Facebook", en fin de semaine, Anthony qui tient sur l'allée d'Etigny une boutique de vêtements particulièrement appréciée tant par les luchonnaises et luchonnais que par les touristes de passage ou les vacanciers, a mis en ligne cette réflexion :

"Contrairement à ce qui se dit, je ne suis pas convaincu que l’ensemble des commerçants de Bagnères de Luchon soit en accord avec le sens unique (qui devait être un test) des allées d’Étigny. La piste cyclable ne sert à rien car beaucoup de cyclistes ne l’utilisent pas. C’est très compliqué pour la clientèle espagnol d’accéder au centre ville et pour trouver une place il faut refaire le tour de la ville en passant par l’allée des bains qui depuis son aménagement fait valser les rétroviseurs. Merci de faire connaître votre opinion et de partager..."

Tout en rajoutant :

"En revanche j’ai oublié de préciser un point : ce serait bien que les commerçants se garent ailleurs pour laisser les places à la clientèle..."

Autant dire que ce message à fait le "buzz" sur le réseau social avec plus d'une centaine de commentaires, que vous pouvez lire en cliquant ici, si vous êtes sur "Facebook".

Je connais bien Anthony, chez qui je me suis très souvent habillé au cours de mes années luchonnaises. C'est un commerçant qui aime Luchon et qui fait tout pour offrir à sa clientèle un visage positif et accueillant de la ville. 

En posant la question du sens unique sur l'allée d'Etigny, il semble avoir soulevé un problème récurrent. 

Dans un commentaire, Christophe Deschamps, le président de l'association des commerçants de Luchon, indique avoir rencontré, jeudi dernier, le maire de Luchon, Eric Azémar, et qu'une réunion sera organisée dans les prochaines semaines par la mairie avec les commerçants et la police municipale à ce sujet, tout en précisant qu'il "serait bien de trouver un consensus qui pourrait satisfaire tout le monde avant cette réunion et proposer un projet à la Mairie..." car, ajoute-t-il, "en rencontrant les divers commerçants malheureusement tout le monde n'a pas le même point de vue".

Une internaute propose sur ce sujet une "concertation sous forme de référendum". (Et pourquoi pas?)

Pour cette "luchonnaise depuis plus de 10 ans", "le sens unique de la seule avenue commerçante de Luchon est complètement hallucinante !" et "espère que la municipalité va enfin comprendre qu'il faut remettre la rue à double sens".

...

Si dans la majorité de commentaires les internautes abondent dans le sens d'Anthony, on peut aussi noter la réflexion de cet internaute qui se demande : "pourquoi les commerçants de centre-ville se plaignent très souvent de toutes les mesures qui vont dans le sens d’une réduction de la place de la voiture et réclament au contraire plus de facilités de circulation et de stationnement..." alors que "plusieurs études ont montré qu’ils se trompent sur la façon dont leurs clients arrivent jusqu’à leur commerce" et aimerait savoir si on a étudié à Luchon "comment les clients viennent vers les commerces, car il faudrait commencer par cette étude avant de tirer une conclusion..."

"Des commerçants {qui} surestiment souvent l'utilisation de la voiture pour faire des achats. Peut-être que les discussions qu’ils peuvent avoir avec leurs clients influencent cette perception. Le client qui est venu en voiture et a eu du mal à se garer va le faire savoir haut et fort, alors que celui qui est venu à pied ne va pas évoquer le fait que les trottoirs sont trop étroits ou qu’il y a trop de voitures. Les 'artisans, commerçants' sont ceux qui se déplacent le moins fréquemment en utilisant un moyen de transport alternatif à la voiture. Ce sont les mêmes qui se garent devant les commerces et qui prennent la place de la clientèle..." poursuit cet internaute.

En tout cas, à la lecture de ces dizaines de commentaires, on ne peut qu'être satisfait de constater que ce "débat" sur le sens unique de l'allée d'Etigny, est de très bonne tenue. Ce qui, avouons-le, n'est quand même pas toujours le cas sur "Facebook" !

A suivre, donc...

Commenter cet article
L
quand nous sommes obligés de prendre en voiture, les allées D''Etigny, , il n'est pas aisé , de circuler,<br /> sur quatre voie ,! , en sens unique, c'est plus simple moins de risque , surtout quand il y a des gens qui se croient dans leur chambre a couché ,! <br /> Les portières que l'on ouvre ,des véhicules en stationnement, de droite et de gauche, plus la monté et la descente , et les livraisons, je pense que le sens unique facilite bien des choses!<br /> maintenant , pour les cyclistes, la piste devrait être également en sens unique, <br /> car il y a quelques hurluberlu !
Répondre
R
Avez-vous remarqué qu'il est désormais aisé de traverser l'Allée d'Etigny sans craindre d'être empêché de le faire en toute quiétude par un flot de voitures venant de gauche ou de droite et qu'il est même possible de jeter un coup d'oeil sur le Massif du Vénasque en passant d'un trottoir à l'autre, ce qui redonne son sens à l' appellation "Allée" et à la vocation apaisante de ville thermale dont Luchon détient le privilège, tout en maintenant une activité qui se différencie de celui accordé aux "allées" et venues motorisées. On me rétorquera qu'il est tout de même nécessaire de prêter attention aux quelques cyclistes circulant en sens inverse, je ne me risquerai pas à comparer la nécessité de la prudence en ce domaine avec le mode d'agitation soumis au phénomène d'imitation qui ajoute à la circulation automobile la priorité donnée aux pistes cyclables, aux trottinettes,et aux divers engins qui vont jusqu'à emprunter les trottoirs pour peu que leur autorisation de circuler en sens opposé à celui des voitures ne soit pas signalisée au sol. Dans ces conditions être piéton équivaut dans la plupart des villes à se trouver en permanence sur le qui-vive. Par chance nous y échappons,
Répondre

Archives

À propos

"Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas" (Oscar Wilde)