Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Sep

Guerre d'Algérie. "L'Arrivée" de Benjamin Stora : un témoignage émouvant et intime de l'exode

Publié par Paul Tian  - Catégories :  #Algérie, #Guerre d'Algérie, #exode, #exil, #rapatriès, #pieds-noirs, #arrivée en france, #Benjamin Stora, #histoire, #mémoire intime, #politique, #mes lectures

Guerre d'Algérie. "L'Arrivée" de Benjamin Stora : un témoignage émouvant et intime de l'exode

L'historien Benjamin Stora dévoile dans son dernier ouvrage, "L'Arrivée", les mémoires d'un exil qui a façonné son identité. Ce livre poignant raconte son propre exode de Constantine, en 1962 et ses premières années en France. L'historien, bien connu pour son engagement dans la préservation de la mémoire de la Guerre d'Algérie, explore ses propres souvenirs dans une œuvre qui sonde les racines de l'oubli entourant la guerre d'Algérie en France, les complexités de la réconciliation des mémoires et la construction de l'identité.

 

Le départ déchirant

 

Benjamin Stora revisite son départ de Constantine, une ville qui a été son berceau et son univers, alors que l'Algérie accède à l'indépendance après huit ans de guerre. Il décrit le traumatisme de l'exil, un choc pour un enfant qui avait toujours vécu dans une chaleur communautaire, entouré de traditions judéo-arabes et d'un amour profond pour la France.

 

L'épreuve de l'oubli 

 

Benjamin Stora évoque également la pauvreté qui a marqué ses premières années en France, exacerbant le déracinement de sa famille. Les Juifs de Constantine, qui avaient une histoire millénaire effacée de la mémoire algérienne par cette guerre qui ne voulait pas dire son nom, étaient habitués à la chaleur de leur communauté et à leur attachement à la France en tant que citoyens depuis 1870.

 

La froideur de l'accueil 

 

L'auteur rappelle que le million de Français qui ont dû quitter l'Algérie à cette époque ont été souvent accueillis avec une incompréhensible froideur en métropole. Les médias les décrivaient comme des colons justement châtiés, accentuant le sentiment d'abandon et de trahison.

 

L'oubli : une dimension centrale

 

Benjamin Stora, en tant qu'historien, confesse qu'il a longtemps oublié l'Algérie lui-même. Il souligne l'importance de l'oubli dans la compréhension de la mémoire collective et comment il s'est interrogé sur l'organisation de cet oubli lors de son arrivée en France dans les années 1960.

 

Une leçon pour aujourd'hui

 

L'auteur estime qu'il y a une leçon à tirer de cette épreuve pour l'intégration des migrants en France aujourd'hui. Il rappelle que malgré les défis, la France a réussi à intégrer des populations très différentes à l'époque, ce qui demande du temps et des efforts à tous les niveaux.

 

"L'Arrivée" de Benjamin Stora est un récit émouvant qui offre une perspective unique sur l'exode des Français d'Algérie en 1962. Il nous rappelle l'importance de se souvenir de cette période complexe de l'histoire française et des leçons qu'elle peut offrir pour les défis actuels de l'intégration.

 

L'oubli est une dimension centrale pour comprendre la mémoire

Benjamin Stora

La France a réussi à intégrer des populations très différentes les unes des autres. Cela a demandé du temps et des efforts à tous les niveaux, mais il n'est peut-être pas inutile de s'en souvenir.

Benjamin Stora

(Photo :  © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons)

(Photo : © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons)

Guerre d'Algérie. "L'Arrivée" de Benjamin Stora : un témoignage émouvant et intime de l'exode

"L'arrivée" de Benjamin Stora. 

Editions Tallandier
19.90 €

Commenter cet article

Archives

À propos

"Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas" (Oscar Wilde)