Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Un politicien ne peut pas faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu'il lui faut oublier" (Frédéric Dard)


Luchon. Vente de masques à Intermarché : "il y en aura assez pour tout le monde"

Publié par Paul Tian sur 5 Mai 2020, 18:03pm

Catégories : #Covid-19, #coronavirus, #masques, #Intermarché, #Luchon, #Cierp-Gaud, #grande distribution, #masques chirurgicaux, #épidémie, #polémique, #pharmacie

Luchon. Vente de masques à Intermarché : "il y en aura assez pour tout le monde"

Pas de panique : il n’y aura pas de pénurie de masques grands publics. Les enseignes de la grande distribution ont commandé des millions de masques chirurgicaux à usage unique afin d’équiper leurs clients.

 

En Pays de Luchon, chez Intermarché, les détenteurs de la carte de fidélité ont reçu un bon de réservation à usage unique qui leur ont permis d’acheter un lot de 50 masques chirurgicaux, le 30 avril.

 

Depuis lundi, la réservation est ouverte à tous sur le site d’Intermarché (cliquez ici).

 

Les masques sont vendus "à prix coutant", soit 59 centimes l’unité ou 29,54 euros la boite de 50. Pour rappel, les prix ne sont pas encadrés comme pour le gel hydroalcoolique. 

 

Au total le groupe Intermarché a commandé 90 millions de masques grands publics.

 

"Intermarché a fait le choix de ne pas les vendre en rayons car cela serait difficilement gérable" m’indique Philippe Latour, le patron des supermarchés de Moustajon et Cierp-Gaud, qui ajoute que "le groupe a décidé de ne faire aucune marge sur la vente de ces masques jetables".

 

Autre choix de Patrice Latour, la vente maximum de 30 boites de 50 masques par jour et ce afin de satisfaire toute la clientèle.

 

Dans quelques jours, Intermarché proposera des masques textiles réutilisables. Dès que la date de vente et le prix seront connus, j’en informerai mes lecteurs.

 

Philippe Latour se veut rassurant : "les habitants du Pays de Luchon n'ont aucune crainte à avoir, ils auront tous la possibilité d'avoir des masques dans les prochains jours".

 

Inutile donc de se précipiter ou de paniquer !

 

"Mauvaise polémique"

Face à la colère des Ordres des professions de santé accusant la grande distribution d’avoir constitué des "stocks cachés" de masques (lire ici), le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a dénoncé sur France Inter, "une mauvaise polémique".

 

"Je constate que la grande distribution, depuis le début de la crise sanitaire, a parfaitement joué le jeu notamment pour garantir la sécurité de l’approvisionnement alimentaire des Français… Je pense vraiment que c’est une mauvaise polémique"

Ce que nous souhaitons, c’est très simple : c’est que le plus grand nombre de Français puisse trouver des masques dans les lieux de consommation habituels, que ce soit les pharmacies, les grandes enseignes de la distribution, les débitants de tabac, les mairies...

Bruno Le Maire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents