Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre" (Frédéric Dard)


France : au moins 620 personnes sont mortes dans la rue en 2021

Publié par Paul Tian sur 27 Octobre 2022, 13:04pm

Catégories : #france, #précarité, #logement, #SDF, #mort de la rue, #mort, #politique, #social

{Photo d'illustration : tentes de SDF à Lille (59) © Paul Tian}

{Photo d'illustration : tentes de SDF à Lille (59) © Paul Tian}

Ce jeudi, le collectif "Les morts de la rue" a publié son rapport pour l'année 2021. Un rapport terrible, accablant !

Au moins 620 personnes vivant dans la rue ou en structures d’hébergement provisoire sont mortes en 2021. L’âge moyen des personnes décédée est de 48 ans, dont une majorité d’hommes (89%).

"C’est un scandale. Et encore, de nombreux décès échappent à notre attention, tout comme à celle du grand public et visiblement encore plus à celle des politiques" écrit le collectif dans ce 10e rapport "Dénombrer et décrire".

En 2021, 39 % de ces décès sont survenus dans la rue ou le métro, 30 % dans un établissement de soins et 12 % dans un squat, une voiture ou un hall d’immeuble. Près d’un tiers de ces personnes SDF ont connu une mort violente, provoquée par une agression ou une noyade, par exemple.

Le collectif a également recensé 81 décès de personnes anciennement sans abris.

 2021 est l’année avec le plus grand nombre de décès signalés au collectif.

Au total, depuis 2012 (date à laquelle le collectif a mené sa première enquête), 5 508 personnes SDF sont mortes.

Avec ces données, le collectif entend "rendre visible une réalité occultée" et demande aux pouvoirs publics d’assurer l’accès au logement pour les populations fragiles et prévenir la perte de logement.

Collectif "Les morts de la rue"

Le Collectif Les Morts de la Rue (CMDR) a été créé en 200316 par des travailleurs sociaux et des personnes en situation de rue. Rapidement, plusieurs associations, toutes en lien permanent avec les personnes en situation de précarité se joignent au CMDR.

Les objectifs en sont les suivants :

  • Faire savoir que vivre à la rue mène à une mort prématurée
  • Dénoncer les causes de décès
  • Veiller à la dignité des funérailles
  • Accompagner les proches en deuil

 

Basé à Paris bien que son principal champ d’action est national, le CMDR compte une équipe de professionnels salariés et intervenants indépendants, jusqu’à 6 volontaires en Service Civique et plus de 150 bénévoles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !