Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

Depuis que j'écris des conneries sur les réseaux sociaux, certaines personnes m'évitent, j'aurai dû commencer plus tôt. (Sandrine Fillassier)


Stations de ski : quand un responsable d'En Marche 31 participe à la Marche Solidaire de Luchon

Publié par Paul Tian sur 7 Décembre 2020, 10:45am

Catégories : #Pyrénées, #Luchon, #Superbagnères, #marche solidaire, #collectif Haut Comminges, #LREM, #En Marche, #HauteGaronne, #ChristianBoato

(Photo : Facebook @Villa Florida)

(Photo : Facebook @Villa Florida)

Christian Boato est responsable pour la Haute-Garonne, du "pôle territoires ruraux et de montagne" de "La République En Marche "(LREM), le parti "présidentiel".

Apprenant qu'il participait à la marche solidaire de vendredi à Luchon, organisée par le Collectif du Haut-Comminges et qui a connu une exceptionnelle participation des citoyennes/citoyens, des professionnels de la montagne et des élus du territoire (lire ici), je lui ai posé une seule question : 

Votre présence à cette marche est-elle synonyme de "désapprobation" des mesures prises par le gouvernement à majorité LREM ?

Christian Boato : J’ai en effet participé vendredi après-midi à la marche organisée par le collectif du Haut-Comminges à Luchon.

La République En Marche est le mouvement qui agit en concordance avec la majorité présidentielle et le gouvernement. En cela nous sommes rangés à la politique dispensée par nos dirigeants pour tenter d’endiguer les graves effet que produit la crise du Covid-19.

Cela ne nous disqualifie pas pour autant pour exprimer notre entière solidarité envers l’ensemble des acteurs de la montagne qui, effectivement, sont aujourd’hui lourdement impactés par le problème des mesures coercitives qui vont immanquablement et largement perturber leur activité.

Nous avons voulu montrer, par cette présence, que nul ne détient le monopole de la solidarité et que c’est bien tous ensemble que nous réussirons à surmonter les difficultés provoquées par un phénomène que nous avons tous, sans exception, peine à maîtriser.

Nous demandons que malgré les peurs, les angoisses et les colères exprimées, que j’ai entendues et comprises et pour lesquelles j’éprouve un profond respect, nous puissions travailler tous ensemble en se préservant de toutes formes de clivage qui ne sont pas de mise dans les circonstances actuelles que nous traversons.

Permettez moi, pour terminer, de saluer et même remercier les organisateurs de cette marche, créateurs par ailleurs du collectif citoyen du Haut-Comminges, ils prouvent par cette initiative leur attachement profond à l’esprit d’entreprise et les liens affectifs d’avec notre superbe territoire".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents