Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"L'éternité c'est la mer mêlée au soleil" (Arthur Rimbaud)


Municipales 2020 : Thermes ­­­: "un maire pas convaincant" ! (Liste de Gauche, Ecologiste et Progressiste)

Publié le 2 Mars 2020, 17:43pm

Catégories : #Municipales 2020, #Luchon, #Thermes, #DSP, #privatisation, #Jean-François Subercaze, #Liste de Gauche Ecologiste et Progressite, #Louis Ferré

Municipales 2020 : Thermes ­­­: "un maire pas convaincant" ! (Liste de Gauche, Ecologiste et Progressiste)

Suite au conseil municipal de vendredi dernier, le dernier de la mandature de Louis Ferré, où le maire de Luchon a fait un point sur l'établissement thermal, la Liste de Gauche, Ecologiste et Progressiste" conduite par Jean-François Subercaze (et résolument contre la privatisation des Thermes)  m'a adressé le communiqué suivant :

Thermes ­­­: un maire pas convaincant / Non à la privatisation !

­­­


­­­

­­­

1er : Le document sur la DSP des Thermes présenté par le maire vendredi soir au conseil municipal n'étant ­­­pas un projet de contrat, il n' a pas été soumis au vote : il en ­­­résulte que le contrat ne pourra être signé avant les ­­­élections. Nos initiatives contre la privatisation "à la ­­­hussarde" envisagée (pétition, demande de ­­­référé au préfet,..) ont contribué à ce résultat.

 

Pour que le débat s'engage dans la plus grande clarté, nous demandons que le diaporama présenté vendredi soit mis en ligne sur le site internet de la mairie.

­­­


­­­

­­­

2° : Sur la privatisation des Thermes : nous disons non, nous ­­­refusons de les livrer aux appétits du privé ­­­

 

­­­

  • ­­­car les Thermes sont un bien commun des Luchonnais depuis la régie décidée en 1944 par ­­­les maires de la Libération (Gabriel Rouy et Adrien Bochet). ­­­Rappelons que leur gestion publique n'a jamais été remise en ­­­question par les maires Alfred ­­­Coste-Floret et Jean Peyrafitte.

­­­

  • ­­­car il n'est pas admissible que les cotisations de sécurité ­­­sociale (530 € par cure) servent en partie à verser des ­­­dividendes aux actionnaires de Thermes Adour ou d'ailleurs.

­­­

  • car même aujourd'hui avec moins de 11000 curistes, les Thermes ­­­sont encore bénéficiaires (300000 € reversés au budget de la ­­­ville en 2019) ­­­

­­­

  • car le privé va tirer vers le bas les conditions de travail ­­­(salaires, formation, Comité des oeuvres sociales,..) des agents ­­­thermaux aux statuts divers (CDI, CDII, CDD plus une quinzaine de ­­­fonctionnaires titulaires à l'avenir incertain).

­­­

  • car l'objectif de 15000 curistes en 2038 manque d'ambition. Il ­­­traduit un déséquilibre au détriment des cures thermales remboursées et ­­­en faveur du thermoludisme. De plus, le projet manque de précisions sur les nouvelles indications thérapeutiques à développer. Rappelons qu'à ce jour la capacité ­­­d'accueil des Thermes est estimée par la Chambre Régionale des ­­­Comptes à 30000 curistes.

­­­

Par ­­­ailleurs :

 

­­­

Nous ­­­n'avons rien entendu sur l'avenir des agents thermaux ­­­ni sur le montant de la redevance que versera l'opérateur privé ­­­à la ville ni sur le contrôle qu'exercerait la ville sur cet ­­­opérateur, ni sur le niveau et le remboursement de la dette de l'établissement thermal.

­­­


­­­

­­­

3° : Sur le contenu des travaux :

­­­


­­­

­­­

Nous ­­­proposons que la rénovation soit réalisée sous maîtrise ­­­d'ouvrage publique, comme cela a été fait pour le vaporarium et ­­­plus récemment pour la géothermie aux thermes et pour l'école.

­­­


­­­

­­­

Nous ­­­devons être capables de réunir les financements publics ­­­nécessaires grâce aux concours notamment du Département et de le ­­­Région. L'exemple récent de Salies du Salat (1.500 curistes) dont ­­­le projet de rénovation des Thermes sera financé à hauteur de ­­­4,2 M€ par ces deux collectivités nous conforte dans cette voie. Il en est de même avec la reprise de Superbagnères en gestion publique par le Département qui s'engage fortement dans son développement.

 

­­­

La ­­­réussite de Balaruc-les-Bains (plus de 50.000 curistes) en gestion ­­­publique (Société Publique Locale) démontre aussi que la ­­­gestion publique peut-être plus efficace que le privé.

 

­­­

Le ­­­travail fourni par les architectes est une base de départ ­­­intéressante. Il doit être mis en débat, affiné, amélioré ­­­notamment par la concertation avec les agents thermaux, les ­­­médecins et les intervenants para-médicaux.

­­­


­­­

­­­

Nous ­­­n'avons aucun détail sur le montant des travaux estimé ­­­globalement à 35 Millions d'€ (coût de l'extension ?, coût de ­­­la rénovation de l'existant par secteur ?), ni sur le choix de ne ­­­pas rénover l'aile Nord de Chambert.

­­­


­­­

­­­

Nous ­­­n'avons aucune précision sur le calendrier des travaux : nous ­­­préconisons une réalisation par tranche fonctionnelle sans ­­­fermeture de l'établissement thermal. ­­­

­­­


­­­

­­­

Luchonnaises, Luchonnais, décidons le 15 mars de l'avenir de nos Thermes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !