Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Paul Tian

Le blog de Paul Tian

"Le menteur évoque souvent l'amnésie pour ignorer la vérité"


Ourse tuée en Ariège : une pétition demande "l'arrêt des battues en pleine zone à ours"

Publié par Paul Tian sur 23 Novembre 2021, 14:14pm

Catégories : #Pyrénées, #ours, #chasseur, #attaque, #battue, #pétition, #ariège, #seix, #ours dans les pyrénées, #polémique, #Barbara Pompili, #Transition Ecologique, #nature, #environnement

Ourse tuée en Ariège : une pétition demande "l'arrêt des battues en pleine zone à ours"

Après la mort d'une ourse, samedi, à Seix (Ariège), abattue par un chasseur agressée par l'animal (lire ici), une pétition a été mis en ligne pour demander "l'arrêt des battues en pleine zone à ours".

Une pétition adressée à Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et qui a déjà obtenu déjà près de 33.000 signatures en l'espace de quelques heures.

Pour signer la pétition, c'est ici !

Texte de la pétition :

"Un chasseur septuagénaire participant à une battue aux sangliers a été blessé à la jambe par une ourse accompagnée de ses oursons.

Il a abattu l’ourse, qui pourrait être Caramelles, sa mère Melba a été tuée par un chasseur en 1997 lors d’une battue, la laissant orpheline avec son frère Bouxti.

Les oursons de l’année désormais isolés dans le secteur doivent se nourrir sans leur mère et entrer seuls en tanière comme Caramelles et Bouxti l’on fait en 1997 mais tout dépend de leur âge !

Ce drame pose encore une fois le problème des battues en pleine zone à ours : soit les chasseurs ne connaissent pas la nature, soit ils s’en moquent.

L'ourse n'est plus là pour donner sa version des faits, elle a certainement voulu défendre ses petits avec le sentiment que sa progéniture était en danger.

Ce drame aurait cependant pu être évité, si les chasseurs avaient respecté le territoire de l’ours.

Aucune régulation n’est nécessaire en haute montagne, à fortiori quand des sangliers se trouvent plus bas dans la vallée, entretenus artificiellement par les chasseurs qui ont recours au tir sélectif et à l’agrainage.

Cette ourse suitée était connue des naturalistes dans le secteur : s’il s’avère que les chasseurs étaient conscients de sa présence, c’est très grave, car ils savaient le risque encouru. 

 Les battues de chasse sont très dérangeantes pour toute la faune sauvage

Demandons l'arrêt des battues en pleine zone à ours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !